« N’oublie pas que tu as un trésor en toi » de Alice Nevoso

Résumé:

Il y a trois forces positives dans la vie d’Annabelle : sa fille, son violon et les pâtisseries. Quant au reste, elle le subit plus qu’elle ne le choisit. Elle avance dans un long tunnel sombre depuis la mort de son compagnon, le père de sa fille. Et elle a un radar très performant pour attirer les hommes égoïstes et infidèles. 
Sur le chemin des vacances, elle fait du covoiturage avec Olivier, un homme lui aussi blessé par la vie, et son hamster, prénommé Bôgosse. Si la cohabitation dans la voiture commence mal, Annabelle va finalement trouver des terrains d’entente avec Olivier…
Pour les vacances, Annabelle retrouve sa mère, une hyperactive amatrice de moto et de serpents, qui a fondé un centre social, sa sœur Chloé, qui vit dans la performance et les régimes permanents, ainsi que sa dernière sœur, Audrey, une amoureuse des randonnées, des sachets lyophilisés et des bivouacs sauvages. 
Cette réunion familiale sera l’occasion de solder quelques vieux comptes, avant qu’un événement imprévu vienne redistribuer les cartes et révéler des secrets de famille bien gardés.  
Ces quatre femmes vont-elles trouver leur propre chemin vers la liberté intérieure, la joie et la sérénité ? 

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Alice Nevoso
  • Maison d’édition: Auto-édité
  • Genre: Feel good
  • Nombre de pages: 180

De la même auteure:

« Un jour tu déploieras tes ailes » d’Alice Nevoso

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler du second service presse que je réalise pour Alice Nevoso.

J’avais donc d’abord lu « Un jour tu déploieras tes ailes » et malgré le fait que j’avais beaucoup aimé l’histoire, la plume, … les soucis de mise en page m’avaient posé problème.

Mais comme j’avais apprécié ma lecture, je voulais tenter un autre roman d’Alice. Et j’ai bien fait!

Déjà premier point important pour moi, la mise en page de celui-ci était quasi parfaite et j’ai donc pris plus de plaisir lors de ma lecture car celle-ci était plus fluide.

J’ai adoré absolument tous les personnages de cette histoire, qu’ils soient principaux ou secondaires. Je trouve qu’Alice a un vrai talent pour les construire, les rendre abordables, humains et attachants.

C’est avant tout un livre qui parle de la famille et j’aime beaucoup ça.

Les caractères diamétralement différents de la fratrie donnent lieu à des scènes tantôt très drôles, tantôt très émouvante.

J’ai trouvé cette famille très réaliste, car ayant moi-même un frère et une soeur, je sais que même si on s’aime, on est très différents et on se tape parfois sur le système lol.

J’ai adoré voir évoluer ces femmes, se révéler au fil des pages et s’avouer leurs secrets inavouables.

Vous me direz et la romance dans tous ça?

Et bien, oui il y a une romance sympa qui s’installe au fur et à mesure mais ce n’est pas l’objet principal du livre et ça ne m’a pas du tout dérangé.

Il est aussi question de musique dans ce livre et de sa place dans la vie d’Annabelle mais aussi de la manière dont elle peut nous toucher.

Je ne saurais pas vous dire quel est mon personnage préféré car ils m’ont tous touché à leur manière.

Sincèrement au vu de la qualité des histoires que j’ai pu lire, s’ils étaient disponibles en version papier, je n’hésiterais pas longtemps avant de me les offrir.

Note : 4 sur 5.

The Falcon and the Winter Soldier

Sam Wilson (Falcon) et Bucky Barnes (le Soldat de l’Hiver) se lancent dans une aventure planétaire.

Hello les cocottes! On se retrouve aujourd’hui pour parler de la série Marvel dont j’attendais le plus la sortie sur Disney+, et je vous avoue que je ne sais pas par où commencer… Sachez-le, il y aura du spoiler dans cet article.

Je vais peut-être commencer par vous présenter les principaux protagonistes avec les éléments que l’on avait jusqu’ici?

Sam Wilson fait sa première apparition dans le MCU lors de Captain America: Le Soldat de l’Hiver en 2014.

Ancien secouriste de l’Armée de l’Air Américaine, il a quitté le front lors du décès de son coéquipier Riley au combat et a décidé de venir en aide aux vétérans souffrant de SSPT (Syndrome de stress post traumatique). Sam va faire la connaissance de Steve Rogers (Captain) lors d’une séance de jogging qui deviendra culte suite à la réplique « On your left » lancée par Captain lorsqu’il dépasse Sam en courant. HYDRA ayant infiltré le SHIELD, Captain et Natasha se retrouvent désavoués par l’organisation et n’ont pas d’autre choix que de demander de l’aide à Sam afin de sauver la situation. Pour cela il va reprendre son costume de Faucon. C’est dans ce film qu’il va faire la connaissance du Soldat de l’Hiver qui est toujours sous le contrôle d’HYDRA.

Sam va intégrer les Avengers et suite à l’événement tragique aux Nations Unies (la mort du Roi T’Chaka), Sam va également aider Steve à sauver son ami accusé de l’attentat (en réalité orchestré par Zemo) et se mettre à dos une partie de l’équipe (Civil War). Il va même finir dans la prison RAFT, d’où il sera libéré par Steve. Ils deviendront des fugitifs aux yeux du monde.

Suite à l’arrivée de Thanos (Infinity War), ils vont refaire surface afin de venir en aide aux Avengers et Sam disparaitra lors du Snap. Il réapparaitra lors de la bataille finale dans Endgame en disant à l’oreillette « On your left ». Après les funérailles de Tony et le petit voyage temporel de Captain (je déteste ce passage), il se verra confier le bouclier.

Le sergent James Buchanan Barnes, plus connu sous le nom de Bucky, est né à Brooklyn en 1917 et a grandi en étant le meilleur ami de Steve Rogers, qu’il n’a cessé de défendre. En 1943, il s’enrôle dans l’Armée et est affecté au 107ème régiment d’infanterie. Son régiment a été capturé par HYDRA où ils ont été forcés de travailler pour l’ennemi. Il a servi de cobaye pour le scientifique Arnim Zola.

Bucky et son régiment seront sauvé par Captain et ils deviendront les commandos hurlants dans la guerre contre Crâne Rouge. Lors d’une tentative de capture de Zola, Bucky tombera depuis le train dans les Alpes autrichiennes. Son corps ne sera jamais retrouvé et il sera présumé mort.

Oui mais voilà, suite aux expériences de Zola, il va survivre. Dans l’incident il perd son bras gauche et subira d’autres expérimentation afin de devenir le bras armé d’HYDRA. Une force surhumaine, un bras cybernétique et un lavage de cerveau feront de lui le Soldat de l’Hiver. Durant 50 ans, il alternera les missions afin d’éliminer les ennemis d’HYDRA et les stases cryogéniques.

En 2014, Alexander Pierce lui donnera l’odre d’éliminer Nick Fury. Lors de cette mission il recroisera Steve qui le croyant mort sera sous le choc et l’appellera Bucky, ce qui fera remonter des souvenirs à notre Soldat. Il finira par fuir HYDRA afin de se souvenir de son passé et mettre fin à la carrière du Soldat de l’Hiver.

En 2016, alors que cela fait 2 ans que l’on a plus entendu parler de lui, il va être accusé d’avoir perpétré l’attentat aux Nations Unies et d’être responsable de la mort du Roi T’Chaka. Steve étant persuadé de son innocence, il va tout faire pour le prouver, quitte à se mettre Tony à dos. On apprendra plus tard qu’Helmut Zemo avait piégé Barnes et réactivé son lavage de cerveau afin de semer la discorde au sein des Avengers en révélant notamment que Barnes avait assassiné les parents de Stark des années auparavant.

Ayant survécu à la tentative de vengeance de Stark, il a été amnistié au Wakanda par le Roi T’Challa (Black Panther) et placé en cryostase jusqu’à ce que les déclencheurs de contrôle de HYDRA puissent être enlevés de son esprit.

Il sera finalement guéri par Shuri (la soeur de T’Challa) et vivra au Wakanda jusqu’à ce que Thanos et ses troupes y débarquent. Il recevra un nouveau bras en vibranium pour aider dans la bataille.

Il disparaitra lors du Snap et réapparaitra 5 ans plus tard lors de la bataille finale qui vaincra Thanos.

Né en 1978, le Baron Helmut Zemo est un ancien Colonel des forces armées sokoviennes. Après avoir perdu sa famille lors de la bataille de Sokovie, il veut se venger des Avengers qui ont laissé la population sokovienne mourir. Sachant qu’il ne les vaincra pas par la force, il décide de ruser et de les monter les uns contre les autres en se faisant passer pour le Soldat de l’Hiver lors de l’attentat aux Nations Unies. Il profitera même de l’arrestation de Bucky pour « réactiver » le Soldat grâce au code implanté dans le cerveau de ce dernier.

Après avoir montré les images de la mort d’Howard Stark et de son épouse à Iron Man, il tentera de se suicider mais T’Challa l’en empêchera. Il sera donc enfermé en prison.

Malgré cela, je trouve que Zemo est un méchant avec un bon fond. (Non Anaïs ne m’a pas payée pour dire ça)

Sharon Carter est la petite-nièce de Peggy Carter, l’une des fondateurs du SHIELD. Elle est elle-même un agent du SHIELD, chargée de surveiller discrètement Steve Rogers lors de son retour à la vie normale. Elle devra révéler son identité à Captain lorsque Nick Fury se fera tirer dessus par le Soldat de l’Hiver.

Lors de la tentative de destruction de l’humanité par les agents d’HYDRA infiltrés au SHIELD, elle prendra le parti de Captain et quittera l’agence lorsque celle-ci sera démantelée.

Elle deviendra alors un agent de la CIA et viendra de nouveau en aide à Captain, à Sam et à Bucky après les événements de 2016. En faisant ça, elle devient également un « ennemi de l’état ».

Elle disparaitra lors du Snap de Thanos et réapparaitra comme les autres 5 ans plus tard.

*************

Maintenant que vous avez eu le rappel des personnages déjà apparus dans le MCU, entrons dans le vif du sujet avant de vous présenter les petits nouveaux.

La série commence environ 6 mois après les événements de Endgame et le retour des milliards de personnes qui avaient disparu lors du Snap de Thanos. Ils appellent ça l’éclipse mais je ne suis pas fan du terme.

Du côté de Sam Wilson, il ne sait pas ce qu’il doit faire du bouclier de Captain qui lui appartient désormais, il ne se sent pas légitime à la succession de Steve dans le rôle de Captain America.

De son côté, Bucky a été gracié pour les crimes qu’il a commis lorsqu’il était le Soldat de l’Hiver, mais il doit en contrepartie suivre une thérapie chez une psy de l’Armée. Il se réacclimate à la vie normale en tentant de se racheter pour ses crimes passés.

Le monde a beaucoup changé lors du retour de la population mondiale disparue, de la réouverture des frontières et du retour des puissances mondiales. Mais la plupart des gens qui vivaient dans le monde sans aucune frontière ne veulent pas d’un retour à la situation initiale. En plus, des camps de réfugiés ont été créé pour les gens expulsés de chez eux suite au come back mondial… Et c’est très mal géré, approvisionné par le CMR.

Les Flag Smashers, que dirige Karli Morgenthau, veut que le monde redevienne comme durant l’éclipse et supprimer les frontières. Un collaborateur de Sam (Torres) tombe sur eux lors d’une enquête et Sam et Bucky, qui était venu engueuler Sam car un nouveau Captain débarque dans le paysage, découvrent qu’il s’agit de Super Soldats…

J’espère que ce petit teasing vous aura donné envie…

Du côté des nouveaux personnages, nous avons donc John Walker qui est devenu le nouveau Captain America. Alors au départ, il me tapait sur les nerfs et puis, après son pétage de plomb et les événements qui en découleront, j’ai eu de la compassion pour lui et il m’a plu.

Nous avons aussi Karli Morgenthau, cette jeune femme à la tête des Flag Smashers, qui a donc reçu la nouvelle version du sérum que Steve avait lui-même reçu. J’ai compris ses motivations mais pas forcement la manière donc elle agit.

J’ai adoré suivre le développement de Sam Wilson qui passe d’un Avenger doutant, ne voulant pas devenir le prochain Captain et qui va évoluer et décider d’incarner l’espoir. J’ai d’ailleurs adoré le traitement des problèmes qui touchent les afro-américains aux USA dans la série. Tout comme la problématique des réfugiés qui est très bien abordée.

Je dois d’ailleurs avouer que de base, je ne suis pas une grande fan de Sam mais maintenant je l’aime beaucoup. Et puis Anthony Mackie l’incarne merveilleusement bien.

Les moments dans la famille de Sam font partie des scènes que j’ai le plus aimé.

Du côté de Bucky, on est dans un cas à part puisque j’étais déjà fan du personnage. Hormis le fait que je suis amoureuse de Sebastian Stan qui l’incarne parfaitement bien, c’est un personnage riche qui me touche particulièrement.

On parle quand même d’un soldat qui a été capturé durant la guerre, qui a subi des expérimentations qui ont fait de lui un super soldat mais qui l’ont quand même forcé à tuer en masse des gens bien pour la plupart. Qui a voulu quitter cet univers et qui a dû être caché dans un autre pays jusqu’à ce qu’on puisse le déprogrammer. Qui a dû reprendre du service alors qu’il ne souhaitait qu’oublier son passé… Et qui a disparu de la surface de la Terre pendant 5 ans.

Du coup, j’ai évidemment adoré son arc de rédemption dans la série. Le travail qu’il entreprend pour devenir quelqu’un de bien, ses failles et ses doutes par rapport à sa situation (n’oublions pas que son entourage connu dans le MCU est mort). Les moyens qu’il met en œuvre afin de trouver les super soldats, il va quand même demander de l’aide à quelqu’un qui l’a manipulé.

J’ai adoré en apprendre plus sur son passage au Wakanda que ça soit via les flashbacks ou par l’intervention des Dora Milaje. Et son évolution durant la série m’a énormément touchée et parfois même une petite chose m’a mis les larmes aux yeux.

Un élément qui, d’après moi, fait le succès de la série (hormis la qualité du contenu et des effets spéciaux), c’est l’humour et la relation entre Sam et Bucky qui part quand même presque de rien, ils ne se supportent pas beaucoup. Mais cela va devenir une vraie bromance super drôle, avec des private jokes et des clins d’œil aux événements des films précédents. Même Zemo s’intègre parfaitement dans le groupe. Il est super drôle et j’aurais voulu les voir hors caméras.

Zemo qui est un personnage que j’aime beaucoup, qui est très intelligent, très drôle, qui s’est fixé un objectif et qui va le réaliser. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur lui et j’espère le revoir dans le futur du MCU.

Le seul truc qui me chiffonne c’est Sharon Carter, je ne comprends pas bien son évolution, surtout en connaissant son passé, ses principes et sa famille. Par contre, j’ai beaucoup aimé découvrir Madripoor que j’ai trouvé visuellement génial.

Cette série a été le parfait format pour approfondir les personnages de Sam et Bucky et la parfaite transition pour un nouveau film sur Captain America.

Cette série est bien entendu un coup de coeur et l’alchimie entre Sebastian et Anthony n’y est pas totalement étrangère!

Et pour terminer, je tiens à remercier ma fidèle amie Anaïs qui a accepté de relire cet article afin de voir si tout était correct. Merci ma belle et juste pour toi #TeamZemo

Bingo!

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’une création qui ne m’appartient pas mais à laquelle je participe avec beaucoup de plaisir et de frustration (parfois) depuis le mois d’avril; le #BingoSéries.

Mais qu’est-ce donc me direz vous? Et bien je vais vous l’expliquer, en partie, avec les mots de son créateur; Jérôme du blog « justonemoreep ».

Le Bingo Séries comme son nom l’indique est un bingo mais un bingo un peu particulier. En effet, il s’agit d’une grille de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant.

Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

Chaque grille débute le 7 du mois pour se terminer le 7 du mois suivant et je trouve ce concept clairement génial.

Il permet d’avancer dans nos visionnages en y ajoutant un petit enjeu, parce que croyez moi, il n’est pas facile de valider des points du bingo.

D’ailleurs la grille de mai/juin se trouve ici: https://justonemoreep.com/2021/05/06/bingo-series-50/

D’ailleurs, pour ma plus grande fierté, une catégorie que j’ai choisie se trouve dans cette grille car j’ai eu la chance et l’honneur d’être la première a valider celle du mois précédent.

Le bingo m’a permis de découvrir des séries vers lesquelles je ne serais pas forcément allée et ça m’a également permis d’élargir mes horizons au niveau des blogueurs, twittos et autres sériephiles. Et pour toutes ces choses, un immense merci Jérôme.

Si vous avez envie de tenter l’expérience, n’hésitez pas! On s’amuse comme des petits fous sur twitter XD Entre validations de points et tentatives de corruption pour la validation des points, je ne sais pas comment fait ce pauvre Jérôme…

« 24 heures » de Katja Lasan

Résumé:

Passionnée de musique et de cinéma, Agathe aime partir à la découverte des artistes et partager ses rencontres sur son blog, de manière originale.

Lorsqu’un célèbre guitariste pose ses valises dans son village, l’occasion est trop belle. Vingt-quatre heures dans son quotidien, c’est tout ce qu’elle lui demande.

Seulement, vingt-quatre heures, parfois, suffisent à bouleverser une vie… ou plusieurs.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Katja Lasan
  • Maison d’édition: Les éditions Cyplog
  • Collection: Agena
  • Genre: Novella, contemporain
  • Nombres de pages: 224
  • Date de sortie: 7 mai 2021

De la même auteure:

« Gueule d’ange: Alice » de Katja Lasan

« Gueule d’ange: Fred » de Katja Lasan

« Damien » de Katja Lasan

« Sex, Fun, And Rock’n’Roll »de Katja Lasan

« Inoubliable » de Elle Séveno, Amanda Bayle, Belinda Bornsmith et Katja Lasan

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de la dernière sortie de Katja Lasan que j’ai eu la chance de lire en avant-première grâce à mon partenariat avec les éditions Cyplog.

24 heures est une novella, c’est à dire que c’est plus long qu’une nouvelle mais pas assez que pour être un roman.

Je ne vais pas tourner autour du pot: j’ai adoré cette lecture.

J’ai trouvé le concept très original, suivre un artiste durant 24 heures pour voir ce qu’il en est réellement de sa vie.

À nouveau, Katja Lasan nous offre une histoire où la musique est au centre. Et je trouve qu’elle nous transmets toujours très bien cet univers, comme si elle en faisait partie.

Je ne vais pas entrer dans les détails de l’histoire afin de ne rien gâcher mais j’ai trouvé cette histoire à la fois triste, de part les drames de vie abordés, mais également plein de belles émotions et des très beaux messages.

J’avais déjà beaucoup aimé les livres précédents de l’auteure mais celui-ci est mon préféré, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour ces personnages et cette histoire.

« Le cycle de Dune: Dune » de Frank Herbert

Résumé:

ll n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers convoite.
Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l’Histoire.
Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui réunira tous les dons latents de l’espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteur: Frank Herbert
  • Maison d’édition: Pocket
  • Genre: Dystopie, SF
  • Nombre de pages: 896
  • Date de sortie: 1er octobre 2020 (pour cette édition)

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un livre que j’ai sorti de ma PAL grâce au challenge #avrilautourdelasf de Céline lecture. Et rien que pour avoir été l’excuse parfaite pour le sortir, merci Céline.

Dune est donc le premier tome du cycle de Dune et il est sorti pour la première fois en 1965 et malgré ça, je ne l’avais jamais lu.

Je n’ai pas non plus vu le film de 1984. Mon cerveau et mon imagination étaient donc une page blanche en débutant ce livre.

L’autre élément qui a motivé ma décision de lire ce livre, c’est la sortie du film de Villeneuve qui a déjà été repoussé plusieurs fois (merci le covid) et dont le casting me fait rêver… Je fais partie des amoureuses de Timothée Chalamet et de son talent.

J’ai tout d’abord été agréablement surprise car je m’attendais à un livre, ou en tous cas un début de livre très descriptif et ça n’a pas du tout été le cas. Je m’attendais à me retrouver dans un livre du style du seigneur des anneaux pour la manière de planter le décor.

Mais du coup le début du roman est plutôt ardu. On est directement dans l’action et il m’a fallu quelques temps pour bien intégrer les noms, les familles, les diverses tribus/groupes et ne rien mélanger.

Dans ce livre nous suivons donc l’histoire de Paul Atréides et de sa famille sur cette planète faite de sable et de roche, où l’eau est un bien très précieux et où des vers des sables font « la loi ».

Mon résumé est très très succinct mais c’est un univers tellement vaste et une histoire tellement riche que c’est impossible d’en parler correctement, sans rien oublier.

Je dirais juste que nous sommes dans un space opéra (Œuvre de science-fiction caractérisée par une intrigue se déroulant sur un temps considérable et située dans l’espace sidéral), une dystopie (Récit de fiction qui décrit un monde utopique sombre), une lutte pour le pouvoir, le tout sur un fond de légendes et de religion.

J’ai vraiment adoré ce livre, cet univers, l’histoire de Paul et en l’ayant enfin lu, je suis confortée dans l’idée que Timothée sera parfait dans ce rôle.

J’espère que les éditions pocket sortira les autres tomes du cycle sous ce format poche collector car je le trouver vraiment très beau et je me dis que dans une bibliothèque ça peut être canon qu’ils soient de la même couleur ou justement dans des coloris différentes.

« Stairway to Heaven » de Delinda Dane

Résumé:

Craquant en bad boy tatoué.
Irrésistible en papa modèle.

Il y a quelques années seulement, Tristan était un autre homme. Désabusé , indifférent au succès immense qu’il rencontrait en tant que tatoueur et curieux de toutes les addictions : drogues, alcool… femmes.
Mais c’est justement une femme qui a bouleversé sa vie. Enfin, une version miniature : Briar Rose, un mois, fruit d’une nuit furtive avec une inconnue, a été déposée un matin sur le pas de sa porte, abandonnée par sa mère. Depuis, plus rien n’a jamais été pareil.
Aujourd’hui, Tristan ne vit et ne respire que pour sa fille, une adorable blondinette de quatre ans. Et s’il y a un sujet qu’il traite avec beaucoup de sérieux, c’est le choix de la personne qui prendra soin de son trésor lorsqu’il travaille au salon de tatouage.
Quand il reçoit Heaven Harper pour un entretien, il sait d’office qu’elle ne sera pas retenue pour le poste de baby-sitter.
Elle est désordonnée, maladroite et, il faut bien l’admettre, beaucoup trop attirante. Très loin, donc, de l’image qu’il se faisait de sa future Mary Poppins !
Pourtant il doit bien prendre en compte l’attachement immédiat de Briar Rose pour cette étonnante jeune femme.
Alors, Tristan cède. Pour sa fille, il saura mettre de côté ses réticences… et son trouble.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Delinda Dane
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Collection: New romance
  • Genre: Romance
  • Nombre de pages: 437
  • Date de sortie: 1er octobre 2020

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un cadeau que j’ai reçu de mon amie Kim, qui avait eu un coup de coeur pour cette histoire. Voici d’ailleurs sa chronique: http://www.bykimysmile.com/2020/10/03/stairway-to-heaven-de-delinda-dane/

Je ne vais pas faire durer le suspens: j’ai adoré cette histoire, un joli coup de coeur.

J’ai lu ce livre d’une traite, j’étais incapable de le déposer.

Je suis tombée amoureuse de Tristan qui est un personnage complexe et qui a su évoluer de manière magistrale suite à l’arrivée de sa fille Briar Rose.

Briar Rose cette petite fille tellement touchante qui ne peut que nous faire succomber.

La relation entre ces deux-là est très très forte et tellement belle quand on voit d’où ils viennent.

Et pour faire face à ce papa et son trésor, nous avons Heaven, une jeune femme dont l’expérience personnelle lui a donné envie de s’occuper d’enfants.

Elle est drôle, un brin retardataire, elle a un petit ami détestable (d’après moi) et elle respire la joie de vivre. Tristan quant à lui est un ours impressionnant… Il aime le calme, l’ordre, la ponctualité, son travail et sa fille.

Leur rencontre va faire des étincelles et j’ai adoré voir évoluer leur relation.

L’accro aux tatouages que je suis à pris un immense plaisir à lire l’histoire de ce tatoueur, de son équipe (que j’ai adoré et qui m’a fait beaucoup rire) et de ce milieu trop souvent décrié.

Il y a plein de choses dans ce livre qui ont fait battre mon coeur dans le bon et dans le mauvais sens mais je ne vais pas vous les expliquer car j’ai envie de vous découvriez un maximum ce livre par vous-même.

C’est le genre de livre que je pourrais totalement relire lorsque j’ai besoin de tendresse.

Je remercie à nouveau Kim pour ce sublime cadeau et j’ai hâte que l’on puisse rencontrer Delinda au FNR.

« Promis, on reste amis! » de Juliette Bonte

Résumé:

Washington. Ils sont quatre amis qui partagent une maison… et tout le reste : les courses et le ménage, les rires et les peines, les bonnes nouvelles et les problèmes  ! 

Janhvi aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.
Peter aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l’évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.
Graham aimerait vraiment que la procédure d’adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent  ; tout ce qu’il n’a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.   
Leandro, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Juliette Bonte
  • Maison d’édition: Harlequin
  • Collection: &H
  • Genre: Romance contemporaine
  • Nombre de pages: 378
  • Date de sortie: 7 avril 2021

De la même auteure: « Tu fais quoi pour Noël? Je t’évite! » de Juliette Bonte

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de la dernière sortie de Juliette Bonte qui est une auteure que j’apprécie beaucoup et qui est d’une extrême gentillesse.

Dans ce livre, l’auteure nous offre une histoire avec 4 points de vue. L’histoire de 4 amis qui vivent ensemble comme une famille.

Janhvi, Peter, Graham et Leandro ont des personnalités bien différentes mais ils s’entendent parfaitement bien (la plupart du temps).

Ce que j’ai le plus aimé, c’est de suivre la vie et l’évolution de chacun.

C’est un livre à la fois drôle et émouvant.

Je pense que l’on peut se retrouver en chacun d’entre eux, voir dans tous et je suis bien incapable de dire lequel est mon préféré.

J’ai vraiment passé un excellent moment avec « Promis on reste amis » mais il m’a manqué un petit quelque chose et j’ai beau cherche ce que c’est: je ne trouve pas. Il y a des choses qui ne s’explique pas.

Je le relirai probablement à un autre moment afin de voir si j’étais juste dans un mauvais état d’esprit au moment de ma lecture.

Par contre, ça m’a donné envie de relire ses autres livres.

Note : 4 sur 5.

« Listen to your heart » de Kasie West

Résumé:

Ce que Kate préfère au monde, c’est le lac au pied de sa maison. L’endroit rêvé pour faire le plein de soleil… et de solitude. Car il faut se l’avouer, communiquer avec ses camarades n’est pas vraiment son fort !
Pourtant, quand sa meilleure amie Alana la supplie de rejoindre l’équipe du podcast du lycée, Kate accepte le challenge. Après tout, elle pourra livrer ses bons conseils aux auditeurs, tout en restant bien cachée derrière son micro ! D’ailleurs, elle se rend vite compte qu’elle est plutôt douée… Jusqu’au jour où un mystérieux jeune homme appelle pour faire une déclaration anonyme. Kate en est sûre : il s’agit de leur copain Diego, qui craque pour Alana.
Une belle histoire ? Ou Kate aurait-elle préféré que ce soit la sienne ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Kasie West
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Collection: New way
  • Genre: Young adult
  • Nombre de pages: 359
  • Date de sortie: Mars 2019 (version poche)

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de ma première incursion dans l’univers de Kasie West. Je me souviens que j’avais acheté ce livre ainsi que « P.S: I like you » sans même lire les résumés car je trouvais les couvertures très jolies.

En lisant le résumé avant de débuter ma lecture j’ai eu un peu peur car il y a plusieurs # à l’arrière du livre dont le #triangleamoureux et je ne suis pas friande de ce schéma. Heureusement, ce n’est pas un vrai triangle amoureux mais plutôt une découverte de ses sentiments.

Il y a plusieurs personnages important dans cette histoire mais notre principal protagoniste est Kate.

Kate est une jeune fille qui vit près du lac et dont les parents tiennent la marina. Elle vit dans un environnement familial que j’adore. En effet, sa maison est voisine de celles de ses cousins et ils vivent comme une grande famille où chacun rentre chez les autres comme il le souhaite.

Mais hormis sa famille, Kate n’a pour ainsi dire que sa meilleure amie Alana, car elle ne s’intéresse pas aux autres élèves de son école.

Mais tout cela change lorsqu’elle se retrouve à choisir comme cours, le cours de podcast et que son idée est sélectionnée… Elle se retrouve à co-animer un podcast avec Victoria qui donne des conseils, des avis sur les problèmes des ados.

J’ai adoré la thématique du podcast que j’ai trouvé hyper originale.

Et la romance dans tout ça me direz-vous?

Et bien, Kate se retrouve à devenir amie avec Diego qui est le crush d’Alana. Oui mais voilà les sentiments des uns et des autres ne sont pas clairs et vont conduire à des quiproquo.

J’ai adoré voir l’évolution de Kate, la découvertes des émois adolescents, la famille, l’amitié qui passe avant le reste.

J’ai également adoré que ce soit une lecture doudou où les adolescents ne souffrent pas inutilement, où ils sont matures et réfléchis.

Bref une très bonne lecture.

Note : 4 sur 5.

« Tiens bon » de Nina LaCour

Résumé:

Cette nuit-là, Ingrid a promis à Caitlin qu’elle la suivrait où qu’elle aille.
Pourtant, le lendemain matin, Ingrid était partie… pour toujours.

Le suicide de sa meilleure amie percute Cailtin de plein fouet. Comment continuer à vivre sans les rires, la complicité, les sessions photo dans le cinéma désaffecté et les secrets qu’elles partageaient au quotidien ? Et surtout, pourquoi ? Se lever le matin ressemble désormais à un challenge impossible. Pourtant, il faut bien retourner au lycée…

Le seul indice qu’Ingrid a laissé derrière elle, c’est son journal.
Peut-être Caitlin saura-t-elle comprendre ce que son amie a traversé et pourquoi elle a pris une telle décision ? Au fil des pages, elle devra affronter la vérité, mais aussi ses propres démons…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Nina LaCour
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Collection: New Way
  • Genre: Young adult
  • Nombre de pages: 267
  • Date de sortie: 17 octobre 2019

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de ma première lecture de la collection New Way de chez Hugo Publishing; Tiens bon de Nina LaCour.

Ce livre est un livre que j’avais gagné via un concours instagram au moment de sa sortie mais je n’avais pas encore pris le temps de le lire… Shame on me.

Je pense que mon avis sera assez court car je n’ai pas envie de vous en parler trop en détails.

Comme nous le dit le résumé, ce livre aborde des thèmes forts et notamment le suicide d’une adolescente mais pour moi ce livre parle surtout du deuil chez les adolescents et de l’impact qu’un tel acte peut avoir sur eux.

Nous suivons Caitlin dans son processus de deuil et ce que cela implique pour ses parents, ses camarades de classe, ses professeurs,…

Nous suivons aussi, à travers des extraits de son journal intime, les pensées d’Ingrid et ses soucis mentaux.

J’ai trouvé ça très chouette que la dépression et le deuil chez les adolescents soient abordés. Je pense que ce livre pourrait aider certains ados qui se sentent mal à traverser ces troubles.

La plume était très sympa et j’ai été contente de la découvrir.

Je ne mets que 3 étoiles car même si c’était un bon livre, il ne restera pas un inoubliable pour moi.

Note : 3 sur 5.

« Un jour tu déploieras tes ailes » d’Alice Nevoso

Résumé:

La vie de Fanny est bien remplie, entre son travail dans le marketing, ses peintures, et sa relation avec Victor, un séduisant dentiste un poil égoïste.
Son rêve secret est de percer dans le monde de l’Art, et de perdre quelques kilos pour avoir la silhouette de Monica Bellucci.
Mais le jour où Fanny est licenciée, sa vie entière s’écroule, et elle doit trouver des ressources insoupçonnées pour faire face. D’autant plus que sa mère, une originale passionnée d’astrologie, débarque chez elle, avec ses encombrants projets…
Ce roman parle d’épanouissement personnel, d’épilation à la cire, d’amour mais aussi de kilos en trop et de relation mère-fille

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Alice Nevoso
  • Maison d’édition: Auto-édition
  • Genre: Romance contemporaine, feel-good
  • Nombre de pages: 205

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un service presse que j’ai reçu via la plateforme SimPlement.

Mon avis sera assez court mais j’essaie d’aller à l’essentiel.

J’ai beaucoup aimé l’histoire de Fanny et la manière dont elle a su rebondir après son licenciement. J’ai aimé les personnages qui l’entourent comme sa fille Ambre, sa maman folle d’astrologie, sa meilleure amie naïve et hypersensible,…

J’ai aussi beaucoup aimé la relation qu’elle noue avec Loïc et la jolie romance qui prend son temps.

C’était vraiment une histoire très sympa mais ce qui m’a posé problème ce sont les soucis de mise en page et les coquilles qui m’ont pesés durant ma lecture.

Note : 3 sur 5.