« Regretting you » de Colleen Hoover

Morgan est devenue mère encore adolescente. Cette naissance imprévue a déterminé sa vie : un mariage plus rapide qu’elle ne l’avait envisagé avec le père de Clara, sa petite fille, et une vie de femme au foyer. Maintenant que Clara a presque dix-sept ans, l’âge qu’elle avait lorsqu’elle est tombée enceinte, Morgan s’interroge sur ses choix et sur la femme qu’elle est devenue. Son mari, sa soeur, Jenny et même Clara la trouvent un peu effacée, ordinaire. Prévisible.

Clara est à l’aube de sa vie amoureuse et d’adulte. Elle voudrait devenir actrice et est très attirée par un certain Miller, séduisant et mystérieux… Ses rêves, comme ses confidences, elle préfère les partager avec sa tante Jenny, plutôt qu’avec sa mère dont elle se sent très différente.

Mais tout va exploser lorsque son père est victime d’un accident. La tragédie anéantit la mère et la fille, mais va également bousculer leurs convictions et leur relation.

Comment faire face à la cruelle réalité? Sans doute en l’affrontant à deux et en s’appuyant sur l’amour qu’elles se portent, malgré toutes leurs différences.

Parfois, il faut abandonner le combat pour le gagner.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Colleen Hoover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo poche

Genre: Drame

Nombre de pages: 484

Date de sortie: 21 avril 2022

Prix: 8,5€ (poche), 17€ (grand format), 7,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler de la sortie poche de « Regretting you » de Colleen Hoover.

Je n’avais pas eu la chance de le lire lors de sa sortie en grand format mais grâce au partenariat et à la sortie poche, c’est chose faite.

On est clairement sur le genre d’histoire que j’aime: une histoire de famille, une histoire de deuil, une histoire de pardon.

J’ai adoré suivre l’évolution de Morgan suite à sa perte et à la découverte des secrets que sa famille lui cachait. Comment gérer une jeune fille qui vénérait son père et qui avait plus d’affinités avec sa tante cool qu’avec sa maman? Comment la protéger en la faisant passer avant soi?

Et comment Clara va t-elle gérer son deuil, sa relation avec sa mère…

On est vraiment sur une histoire contemporaine, un drame mais il y a de la romance également. Mais, pour moi, elle n’est pas l’élément le plus important.

Si j’avais eu des épilogues ou plus d’éléments après le retour à la « normale », ce livre aurait été un coup de coeur mais j’ai été un peu frustrée.

Note : 5 sur 5.

« Twice in a blue moon » de Christina Lauren

La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit !

Entre Sam et Tate, ça a tout de suite été le coup de foudre. En deux glorieuses semaines de séjour à l’étranger, à la manière dont les amoureux se comportent les premières fois, ils se sont confié tous leurs espoirs, leurs rêves et leurs secrets. Sam est la première et l’unique personne à laquelle Tate – fille cachée de l’une des plus grandes stars du cinéma de la planète – révèle sa véritable identité. Un secret qu’elle n’a jamais confié à personne. Alors réaliser qu’elle a eu tort de lui faire confiance fait voler en éclats tout son univers.

Quatorze ans plus tard, Tate, jeune actrice montante désormais, ne pense que fort rarement à son premier amour. Lorsqu’elle arrive sur le tournage de son dernier grand film à succès, elle est loin de s’attendre à tomber sur lui. Et pourtant, voilà Sam, le même homme charmant, sûr de lui, qu’elle a appris à connaître, plus séduisant encore que dans ses souvenirs. Forcée de se confronter à celui qui l’a trahie, Tate en vient à se demander s’il est possible de prendre une mauvaise décision pour une bonne raison… et si ce qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie peut en réalité se reproduire.

Carte d’identité du livre:

Auteures: Christina Lauren

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: Comédie romantique

Nombre de pages: 395

Date de sortie: 7 avril 2022

Prix: 17€ (papier), 4,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler de la dernière sortie du duo d’auteures Christina Lauren. Christina Hobbs et Lauren Billings sont les premières à m’avoir fait découvrir la new romance, avec leur saga Beautiful. Et depuis, je ne loupe aucune de leurs sorties, ce sont mes Queen de la romance.

Un de leur point fort est qu’elles ne restent pas figées dans un seul genre mais se renouvellent sans cesse.

Dans ce roman, nous allons suivre tout d’abord le premier amour de Tate lors d’un voyage à Londres avec sa grand-mère, un coup de foudre qui va très mal se terminer et changer à tout jamais la vie de la jeune fille.

Et dans un second temps, nous assistons aux retrouvailles de Tate et Sam 14 ans plus tard…

J’ai beaucoup aimé ce roman, l’univers dans lequel il se déroule (spoiler: le cinéma), les personnages, les thèmes tels que la famille et le pardon. La seule chose qui m’a frustrée, c’est l’absence d’épilogue.

On est clairement sur un roman qui pourrait être adapté en film.

Note : 4 sur 5.

Les meilleures lectures des copines: Avril.

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle rubrique, celle des meilleures lectures des copines du mois écoulé. Pour cette première, je suis ravie car c’est très varié au niveau des genres et des maisons d’édition.

« La déraison » nous parle de résilience, d’acceptation, de quête de soi, d’amour – du premier vrai et grand amour -, d’espoir. Il nous rappelle qu’il n’est jamais trop tard, qu’il faut dire aux siens comme ils comptent. L’autrice nous montre ce qui forge une personnalité, une existence. Une véritable pépite qui m’a chamboulée. Je recommande ♥️ @kimysmile

Elle a un don pour nous capturer dans son histoire et ne pas nous en faire sortir avant qu’elle soit terminée. Et comme une drogue je n’ai qu’une seule envie, me replonger dans un de ses romans. @about_readingbooks

C’était d’une originalité folle, où chaque mot nous donne envie d’en apprendre plus. C’était brûlant comme le soleil californien, hyper intense et envoûtant. J’ai été plongé dans la vie effrénée d’un groupe de rock des 70’s et je ne suis pas sûre de vouloir revenir dans la réalité. @beyondwords.ml

J’ai découvert la série « Amours imprévues »de Liv Fox ce mois-ci et elle a reussit à m’embarquer dans chacune de ses histoires. « D’un commun accord » est mon tome préféré car, on y trouve un homme au coeur brisé qui se marie avec une jeune fille douce. Ils ne pensaient pas tomber amoureux, pourtant ils le font d’une magnifique façon et j’ai adoré les sentiments évoqués, la fin poignante, le caractère fort de cette héroine. Bref ma meilleure lecture du mois! @elle_seveno

Je l’ai pas tout à fait fini mais ce qui m’a attiré c’est la thématique, 40 ans, désir d’enfant, pas de compagnon. Dans les premières pages l’héroïne avait dit qu’elle aurait son 1er enfant avant ses 30 ans… je m’étais dit la même chose.. J’adore Valentine et sa plume, et cette histoire-ci m’a particulièrement touchée. @delphea4

« Dirty duet » est une dark romance avec une histoire d’amour tout aussi passionnelle que destructrice. La psychologie des personnes est très bien maîtrisée. @winifred_sabrina

Si vous cherchez une lecture addictive où chaque chapitre a son importance. Où nos personnages sont écorchés par la vie et où seul l’amour pourra vraiment les sauver et les aider à se reconstruire et à combattre leurs démons, alors c’est « Can’t help falling in love » qu’il vous faut. @les_lectures_dhelene

Un gros coup de cœur pour ce tome d’une de mes sagas de fantasy épique préférées: héroine badass (vraiment) , bookboyfriends hooooot, rebondissements, action, tension, amitiés, révélations, romance, magie. @la_connasse_lit_des_romances

On y voit l’éclaircie au fur et à mesure jusqu’à retrouver le soleil ☀️ Je suis en admiration face à ce talent d’écriture et j’ai hâte de découvrir son prochain roman prévu ce 10 mai aux éditions charleston : « la villa des petits bonheurs ». L’auteure a une plume pleine d’humour et d’amour et nous procure des comédies romantiques remplis d’aventures. @lafoliedelire_de_san

J’espère que cette nouvelle rubrique vous aura plu ☺️

« The in between » de Marc Klein

Tessa Jacobs ne pense pas mériter l’amour. Mais lorsqu’elle rencontre Skylar, tout change. Le destin semble vouloir les rassembler coûte que coûte. Très vite, les deux amoureux se retrouvent dans une de ces histoires passionnées qu’on ne voit que dans les films! Elle commence à croire qu’elle mérite peut-être son compte de fées, après tout…

Jusqu’au jour où la tragédie frappe. Tessa se réveille seule à l’hôpital, sans aucun souvenir. Et Skylar n’est plus là. Alors qu’elle se lance dans une quête éperdue à la recherche de réponses, on dirait que l’esprit de Skylar lui tend la main, de l’autre côté… Désespérée de le voir une toute dernière fois, Tessa doit démêler les fragments éparpillés de leur relation – la vérité pourrait la conduire au-delà de ce que la raison peut accepter.

L’amour ne meurt pas.

Carte d’identité du livre:

Auteur: Marc Klein

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Stardust

Genre: Drame fantastique

Nombre de pages: 293

Date de sortie: 14 avril 2022

Prix: 18€ (papier), 11,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman de la nouvelle collection de chez Hugo, la collection Stardust; The in between.

Il y a plusieurs choses à savoir autour de ce livre. Tout d’abord, il a été écrit par Marc Klein qui est scénariste au départ et ensuite, il a été adapté par Netflix.

On est clairement sur une histoire qui a été écrite pour être adaptée. L’histoire d’un amour de jeunesse dévorant et improbable. Un amour qui se termine brutalement avec la perte de l’être aimé.

Une histoire de deuil, d’acceptation, de reconstruction,…

On est clairement dans un page-turner. Et le fait d’avoir des chapitres avec un décompte avant l’accident et après, aide beaucoup à dévorer le livre.

Je viens de terminer le visionnage du film et j’ai beaucoup aimé, mais je trouve le livre plus touchant, plus complet et puis encore une fois, on a choisi des acteurs bien plus vieux que les protagonistes du roman.

Je ne mets pas la note maximale car malgré la beauté de la tragédie et de l’amour, je n’ai pas été autant émue que je l’espérais.

Note : 4 sur 5.

« Marked Men – 3 Rome » de Jay Crownover

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis tatoueurs du salon Marked, où elle officie comme pierceuse. Derrière son apparente gaieté se cache un coeur fragile, bien décidé à ne plus jamais succomber à la passion. Cora attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager.

Sous ses airs rassurants de soldat fraîchement revenu du front, Rome Archer est en fait têtu, autoritaire et traumatisé. A priori très éloigné du candidat idéal ! Alors qu’il cherche un moyen de reprendre le cours de sa vie malgré les démons de la guerre qui le poursuivent, Cora débarque pour l’éclairer de mille couleurs.

Parfois, les mauvais choix peuvent se révéler les meilleurs.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Jay Crownover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: New adult

Nombre de pages: 445

Date de sortie: 10 mars 2022

Prix: 7,6€

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du troisième tome de la saga Marked Men. Et j’espère d’ailleurs que les tomes suivants ne tarderons pas à ressortir.

Donc dans ce tome nous suivons Rome, le frère de Rule. Il vient d’être retraité de l’armée et il a beaucoup de mal à trouver sa place dans le monde, dans sa famille,… il a toujours été celui qui veille sur tout le monde et il a l’impression que ce monde en question n’a plus besoin de lui. Il est irritable et noie son foie dans la vodka,… 

Oui mais voilà, Cora en a ras-le-bol de son comportement et va lui faire savoir…

Et à partir de là Rome et Cora vont faire tout à l’envers.

J’ai adoré ce tome car du côté de Rome on est clairement dans la reconstruction post syndrome de stress post traumatique. Heureusement il va pouvoir compte sur Brite, un ancien militaire, propriétaire du Bar ainsi que sur le frère d’Ayden.

Du côté de Cora, elle va comprendre que l’homme parfait n’existe pas mais que l’homme parfait pour elle si. 

Il y a à nouveau un coté intrigue avec un ancien membre d’un groupe de motard qui en veut à Rome.

Note : 5 sur 5.

« Marked Men – 2 Jet » de Jay Crownover

Avec son air provocant, Jet Keller est l’incarnation du fantasme. Lorsqu’il monte sur scène avec son groupe de métal, il réussit même à envoûter la fan de country qu’est Ayden Cross. Question bad boys, la belle du Sud a pourtant eu sa dose. Elle reste néanmoins bien trop sage pour lui.

Contre toute attente, l’arrivée de ce dernier dans la colocation d’Ayden et son amie Cora éveille un désir nouveau entre eux, et y résister sera bientôt une véritable épreuve.

Très différents, ils étaient loin de se douter que, derrière les apparences, ils auraient tant en commun.

Il leur faudra maintenant trouver un moyen de cohabiter : en étouffant la flamme naissante… ou en l’attisant pour de bon.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Jay Crownover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: New adult

Nombre de pages: 445

Date de sortie: 10 mars 2022

Prix: 7,6€

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve pour parler du second volet de la saga Marked Men de Jay Crownover. Dans cette saga, chaque tome est un tome compagnon mais il est important de les lire dans l’ordre malgré tout.

Dans ce tome nous suivons Ayden (ex coloc de Shaw) et Jet (pote chanteur de métal de Rule).

Ayden qui a quitté le Kentucky pour échapper à son passé et à la personne qu’elle était là-bas. Elle est aujourd’hui une brillante étudiante en chimie. 

Le livre commence à l’un des concert de Jet et son groupe (scène qui est dans le premier tome). Ayden est envoûtée en le voyant sur scène et se prend un méchant râteau lorsqu’il l’a raccompagne en lui disant qu’elle est trop bien pour lui et qu’elle a bu. C’est tout à son honneur mais Ayden le prend très mal…

Jet à une vie de famille catastrophique avec une mère coincée dans un mariage merdique avec un homme qui reproche tous ses malheurs à cette dernière et à son fils. 

Ayden, Cora et Jet vivent en colocation et dès le départ on sait que Jet et Ayden sont attirés l’un par l’autre et qu’ils sont fait pour être ensemble. Oui mais voilà Ayden ne veut pas se détourner de l’avenir qu’elle imagine pour elle, c’est à dire, un avenir stable. Tout ce que Jet n’est pas d’après elle. Évidement ils vont craqués mais tout ne sera pas rose aussi bien du côté de Jet que de celui d’Ayden. Elle se sent indigne de lui… 

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir et je suis tombée sous le charme de Jet.

Note : 5 sur 5.

« Marked Men – 1 Rule » de Jay Crownover

Lorsqu’elle était adolescente, les riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, le frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes.

Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère.

De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine.

Mais parfois le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et rien ne sera plus jamais comme avant…

Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

Carte d’identité du livre:

Auteure: Jay Crownover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: New adult

Nombre de pages: 475

Date de sortie: 10 mars 2022

Prix: 7,6€

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour la réédition de la saga (enfin des 3 premiers tomes pour l’instant) culte de Jay Crownover; Marked Men. Je vous dis cela alors que je ne les avais jamais lu… C’est chose faite désormais et je remercie Hugo pour ça.

Comment ne pas tomber amoureuse de cet univers, étant moi-même plus que tatouée XD.

Rule est un personnage fort, qui a toujours assumé qui il était et qui n’a jamais eu peur du jugement des autres (du moins en apparence). Son jumeau, Rémy, est mort dans un accident de voiture lorsqu’ils avaient 20 ans et cet évènements a bouleversé à jamais la famille Archer.

Shaw a toujours fait partie de la vie de Rule car elle était la meilleure amie (voir plus) de Rémy mais elle a toujours été pour lui une colombe blanche, une casse-pied qui veille à ce qu’il aille bruncher en famille, même si l’ambiance est des plus atroce.

Oui mais voilà, Shaw a toujours été amoureuse de Rule et elle en a marre du défilé de gonzesses dans sa chambre…

Un jour Rule va réaliser que Shaw n’est pas une princesse de glace juste là pour le faire chier et tout va changer.

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir durant ma lecture à les voir évoluer tous. Et puis, il y a un petit côté « suspense » avec Gabe, l’ex, psychopathe de Shaw…

Note : 5 sur 5.

« La Reine des Ombres » de Tricia Levenseller

D’abord, courtiser le Roi des Ombres. Puis l’épouser.

Enfin, le tuer et récupérer son royaume…

Personne ne connait l’étendue des pouvoirs du Roi des Ombres, fraîchement couronné. Certains disent qu’il peut contrôler les ombres qui errent autour de lui et les manipuler à sa guise. D’autres que les ténèbres lui murmurent les secrets de ses ennemis.

Peu importe, Alessandra sait ce qu’elle veut, et rien ne pourra l’empêcher de mener son plan à la réussite.

Mais la jeune fille n’est pas la seule personne qui cherche à conquérir le trône. Et alors que les attaques envers le Roi se multiplient, elle se retrouve à devoir mettre toute son énergie à le défendre, le temps qu’il puisse faire d’elle sa reine. Car après tout, quoi de mieux pour un roi des ombres qu’une reine perfide et rusée ?

Carte d’identité du livre:

Auteure: Tricia Levenseller

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Stardust

Genre: Fantastique

Nombre de pages: 440

Date de sortie: 3 mars 2022

Prix: 18,5€ (Broché), 4,99€ (ebook)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du premier roman publié dans la nouvelle collection de chez Hugo, la collection « Stardust ».

Lady Alessandra Stathos est la cadette de sa famille et elle a vécu « recluse » chez elle puisqu’elle ne pouvait fréquenter les soirées et les bals qu’une fois son ainée fiancée/mariée. Elle n’a donc pas été surveillée et disons le clairement, elle en a profiter et a offert ses charmes à plus d’un homme. Le plus important pour nous, c’est que le premier lui a brisé le coeur et qu’elle fera tout pour que ça n’arrive plus jamais.

Elle veut donc séduire le Roi, l’épouser et le tuer afin de pouvoir gouverner.

Après avoir réussi à se faire convier à la cour par le Roi (Kallias), on va suivre l’évolution du plan d’Alessandra mais on va aussi suivre d’autres intrigues.

J’ai passé un excellent moment avec ce roman et je dois avouer que je n’ai pas compris pourquoi certains avis que j’ai lu trouvaient que l’univers n’était pas assez développé et que ça faisait très young adult…

Au contraire, j’ai apprécié que le roman ne soit pas trop descriptif (au niveau du Royaume par exemple), j’ai eu les réponses aux questions que je me posais sur la signification des ombres. Du côté des intrigues, même si j’ai trouvé que l’une était très facile à résoudre, pour la seconde, j’ai été surprise.

Des thèmes actuels concernant la sexualité des femmes, leurs tenues, leurs droits,… ont été transposé dans l’histoire et j’ai trouvé ça très utiles.

Je n’ai pas trouvé Alessandra détestable, elle fait ce qu’il faut pour satisfaire ses choix, ses envies, elle est très intelligente,… Je l’ai trouvé plutôt badass de mon côté.

Non, vraiment, j’ai passé un excellent moment.

Note : 5 sur 5.

« La solitude des grandes villes » de Pauline Perrier

Ève a 27 ans, un métier provisoire depuis trois ans et autant de névroses que les doigts de la main. Timide maladive, elle vend des matelas dans une boutique en faillite et se cache derrière les fiches produits quand les clients apparaissent.
Le jour où sa collègue, June, la pousse à s’inscrire dans un groupe de parole pour timides afin
d’augmenter le chiffre d’affaire, sa vie bascule.

Ève se met à mentir sur son identité pour redorer son égo. Elle se rêve dessinatrice célèbre et, grisée par la confiance en elle que ses mensonges lui procurent, elle réitère l’expérience dans d’autres groupes, se créant de nouveaux alias.
Mais quand Thomas, un libraire passionné de B.D., débarque à la réunion des timides en détresse, l’équilibre fragile de ses multiples vies menace de s’écrouler. Comment construire une histoire d’amour alors qu’il la prend pour une autre ? Prendra-t-elle le risque de perdre les amitiés créées au fil de ses mensonges en lui avouant la vérité ?

Carte d’identité du livre:

Auteure: Pauline Perrier

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo Roman

Genre: Contemporain

Nombre de pages: 330

Date de sortie: 10 février 2022

Prix: 16,95€ (Broché)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’une auteure que je n’avais jamais lue et que j’ai eu la chance de découvrir grâce à mon partenariat avec les éditions Hugo.

Même si ce roman est bien une romance, ça n’est pas le plus important à mes yeux dans le livre. Ce qui a fait que j’ai aimé cette histoire, c’est de voir l’évolution de notre héroïne face à ses mensonges et la manière dont elle va essayer de s’en sortir.

J’ai pu m’identifier facilement à elle car même si je ne suis pas une timide maladive (car oui, c’est une maladie), qui n’a jamais rêvé d’embellir son histoire personnelle, qui n’a jamais bidouillé son CV, qui n’a jamais fait croire aux autres qu’il allait bien alors que non et surtout qui ne s’est jamais senti seul? À l’heure des réseaux sociaux, qui au départ devaient nous aider à nous rapprocher, nous n’avons jamais été aussi seul et le monde n’a jamais été aussi rempli de faux-semblants.

J’ai adoré découvrir les personnages secondaires des différents cercles de discussion ou Eve se rend. Et clairement Damien et Lucie (sa collègue) sont le genre d’amis dont tout le monde a besoin.

C’était une romance contemporaine pleine d’émotion.

Note : 4 sur 5.

« Le bonheur était là » de Claire Zamora

Lucie, trentenaire, a tout de la femme accomplie : une carrière prometteuse au sein d’une start-up dans laquelle elle passe le plus clair de son temps, un bel appartement à Paris et quelques aventures sentimentales sans lendemain qui ponctuent un quotidien bien rodé.

Mais il suffira d’un appel d’Enzo pour bouleverser cet équilibre. C’est son ami d’enfance, la personne à qui elle tient le plus au monde. Entre eux, pas d’histoire d’amour, mais la plus belle histoire d’amitié qui existe.

La jeune femme va être confrontée à un choix : rester à Paris et concrétiser ses espoirs professionnels ou tout quitter et suivre son éternel complice à Bali.

C’est un véritable chemin initiatique qui l’attend. Mais est-elle prête pour un tel changement ? Acceptera-t-elle de faire face à ses démons ?

Lorsque la vie ébranle nos certitudes, on peut s’obstiner à garder le contrôle ou… décider de lâcher prise.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Claire Zamora

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo Roman

Genre: Contemporain

Nombre de pages: 460

Date de sortie: 10 mars 2022

Prix: 7,6€ (poche)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman dont je n’avais pas entendu parler avant que l’on me le propose en service presse. Et c’est bien dommage car il est sorti en broché l’an dernier.

Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu voir ma réaction à chaud… J’étais bouleversée, en larmes, en PLS et dieu sait qu’il est difficile de me tirer une larme alors des sanglots…

Ce livre m’a percuté, il a réussi à me briser le coeur et à le réparer en même temps. C’était des larmes de tristesse mais également de joie.

Je n’étais pas au mieux de ma forme psychologiquement lorsque j’ai commencé ce livre, j’avais du faire des choix professionnel et personnel et ce livre a parlé à mon âme.

J’ai envie de vous parler de l’histoire mais en fait, je ne le ferai pas car ce qui m’a fait adoré ce roman, c’est la découverte de l’histoire petit à petit.

Je vous dirai juste que ça aborde beaucoup de thèmes dont l’amitié, l’amour (sous toutes ses formes), la résilience, l’acceptation, les addictions, la maladie, la famille, les souvenirs, les différences culturelles,…

Bref, vous l’aurez compris, on est sur un énorme coup de coeur. Merci pour cette sublime histoire Claire.