« Mens-moi jusqu’au bout du monde » de Kristen Rivers

Partir à New York, apprendre des langues étrangères, trouver un emploi… Nitta a tout fait pour s’éloigner de la petite ville de Thaïlande où elle est née, et de tous les mauvais souvenirs qui y sont rattachés.

Mais apparemment, ce n’est pas assez. Car aujourd’hui, sa cousine préférée lui demande de tout plaquer pour revenir en urgence à Keaa Ling. La raison ? La jumelle de Nitta, Kanitta, a eu la bonne idée de finir en prison quelques semaines à peine avant son mariage avec un riche étranger et il faut que Nitta vienne la remplacer jusqu’à sa libération.

Nitta est très tentée de répondre par la négative et de se délecter de la déroute de sa jumelle diabolique, mais il se trouve que Kanitta possède quelque chose de très précieux aux yeux de Nitta. N’est-ce pas l’occasion parfaite pour se l’approprier ?

Le plan semble idéal jusqu’au moment où Nitta rencontre le fiancé en question : un beau jeune homme à l’humour caustique, bien loin du pervers affamé de chair fraîche qu’elle avait imaginé. Mais que vient-il faire ici, celui-là, avec sa dégaine d’Apollon ? Et qu’est-on censée faire, au juste, quand on est sur le point de tomber amoureuse du fiancé de sa sœur ?

Carte d’identité du livre:

Auteure: Kristen Rivers

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo Poche

Genre: Romance

Nombre de pages: 393

Date de sortie: 12 mai 2022

Prix: 7,6€ (poche)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une nouveauté de la collection Hugo Poche.

Lorsque j’ai vu la couverture, je m’attendais à une comédie romantique légère et en fait, ça n’est pas le cas, c’est plus profond que ça.

La base de cette histoire est le mensonge, il faut le savoir pour celles qui détestent ça.

D’un côté, Nitta qui va prendre la place de sa jumelle pour épouser un farang (un blanc) le temps que celle-ci sorte de prison.

De l’autre, Ben qui est journaliste et qui compte sortir un article à scandal sur les entreprises thaïlandaises qui vendent des jeunes femmes à des hommes blancs.

Mais tout ne va pas se passer comme ils le voudraient.

Le livre est parfois drôle et parfois plus sérieux et il y a un petit twist auquel je ne m’attendais pas.

Dans l’ensemble, c’est une histoire sympa mais qui ne restera pas gravée dans ma mémoire.

Note : 3.5 sur 5.

« L’affaire Léane Cohen » de Julie Rivard

Le sergent-détective Henrik Hansen vient d’encaisser de solides coups : on lui a retiré sa dernière enquête d’importance, son cottage a été rasé par les flammes et l’amour de sa vie est maintenant derrière les barreaux.
Alors qu’une série d’incendies ont lieu à Montréal, la SQ fait appel à lui. Il fait la rencontre de Léane Cohen, enquêtrice spécialisée en incendies criminels. Une complicité s’installe tout de suite entre les deux policiers.
Pourtant, l’appel des montagnes et de son petit village tranquille se fait bientôt sentir.
Léane réussira-t-elle à le retenir ?

Carte d’identité du livre:

Auteure: Julie Rivard

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo Poche

Genre: Thriller

Nombre de pages: 379

Date de sortie: 12 mai 2022

Prix: 7,60€

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour le second livre de Julie Rivard paru chez Hugo. Pour rappel, j’avais eu beaucoup de mal à entrer dans « L’affaire Eva Beck » car les expressions/termes propres au canadien m’avait freiné.

Et bien, pour celui-ci, aucun problème. J’ai été happée par l’enquête dès le départ et j’ai trouvé que parler de l’unité qui s’occupe des incendies criminels était super original.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre la traque de ce tueur/pyromane en série.

J’ai trouvé l’histoire beaucoup plus crédible que dans le premier et j’ai été surprise par l’identité du tueur.

Il y a bien entendu de la romance dans ce livre mais ce n’était pas le principal pour moi.

Note : 4.5 sur 5.

« Compass Series #2 – Lueurs de l’Est » de Brittainy C. Cherry

Connor et Aaliyah se rencontrent dans une rue de New York le soir d’Halloween, déguisés en super -héros – Connor est Captain America, et Aaliyah, le Petit Chaperon rouge. Ils passent une nuit incroyable ensemble. Deux ans plus tard, il se croisent de nouveau, par le plus grand des hasards.

Tout commencement s’achève un jour et toute fin est vouée à un éternel recommencement.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Brittainy C. Cherry

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo New Romance

Genre: New adult

Nombre de pages: 426

Date de sortie: 12 mai 2022

Prix: 17€ (broché)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du second tome de la saga « Compass Series » qui est consacré à Connor que nous avions rencontré dans le premier volet.

J’avais déjà beaucoup aimé Connor, son humour, son enthousiasme, sa relation avec sa maman et avec Jax.

Nous retrouvons Connor quelques années après le premier volet, il est devenu adulte et il a continué à faire ce qu’il voulait faire déjà jeune homme; aider les autres.

Je suis clairement tombée amoureuse de lui. Il est gentil, il veut faire le bien autour de lui, il veut que l’on se sente important, que l’on s’aime,… Un homme bien.

Un soir d’Halloween il va rencontrer par hasard Aaliyah, un petit chaperon rouge qui n’a aucune envie d’être là et il va l’aider à passer outre sa récente rupture en lui promettant de lui faire vivre une nuit magique, de la faire tomber amoureuse de lui pour une seule nuit car les étincelles d’amour sont partout. Cette soirée va les changer à jamais tous les deux.

Deux ans plus tard, le Destin décide de les réunir à nouveau… Connor va lui venir en aide et inversement.

J’ai eu un énorme coup de coeur pour cette histoire d’amour magnifique, l’histoire de deux âmes soeurs.

Les thèmes abordés sont très variés:

l’abandon
la maladie
la peur de la solitude
la peur de perdre des êtres chers
la tromperie
les voeux
l’amour

Une histoire qui fait du bien et qui est remplie d’étincelles d’amour.

Par contre, je suis navrée mais je n’aime vraiment pas les couvertures de la saga et celle là plus particulièrement.

« Cœurs et âmes » de Colleen Hoover

UN ÉTÉ ENTRE SOLEIL ET OCEAN,
MAIS REMPLI DE TANT DE SECRETS…

Beyah a grandi dans la pauvreté, auprès d’une mère droguée. A dix-
neuf ans, elle est enfin prête à voler de ses propres ailes. Seule, avec
détermination, elle a su trouver une issue et s’apprête à entrer à l’université
avec une bourse obtenue grâce à ses talents de sportive.
Alors qu’elle est à deux mois du grand départ, la mort brutale de sa mère
la plonge dans une situation très compliquée. Sans argent, sans logement,
elle n’a qu’un seul recours : chercher refuge auprès de son père, qui ne s’est
jamais occupé d’elle, mais a conservé un lien tênu avec elle.
Beyah va débarquer dans sa maison sur une presqu’île touristique où elle va
faire connaissance avec les membres de la famille qu’il a bâtie loin d’elle :
sa demi-sœur et sa belle-mère.
À sa grande surprise, elle est accueillie chaleureusement dans ce milieu
si différent du sien. Elle va aussi rencontrer Samson, un garçon de son âge,
qui vit dans la somptueuse demeure voisine. Ils n’ont rien en commun,
pourtant elle sent en lui une âme sœur. Au cœur de cet été, elle va se
rapprocher de lui et apprendre à connaître ce mystérieux jeune homme.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Colleen Hoover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New romance

Genre: Romance psychologique

Nombre de pages: 280

Date de sortie: 21 avril 2022

Prix: 17€ (papier)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier roman de Colleen Hoover; Cœurs et âmes.

Dès le départ on découvre que Beyah est le fruit d’un coup d’un soir, qu’elle n’a pour ainsi dire jamais eu de relation avec son père et que sa mère est une toxico. En gros, elle a du s’élever seule.

Lorsque sa mère fait une overdose elle n’a pas d’autre choix que de débarquer chez son père, auprès de sa nouvelle famille.

Elle va découvrir ce qu’est une vie « normale » où l’on peut manger à sa fin, où l’on peut baisser sa garde et se fier aux autres.

Elle va s’ouvrir aux autres, apprendre à se reposer sur eux. Elle va également tomber amoureuse de Samson petit à petit malgré les différences entre eux.

Oui mais voilà, sont-ils si différents l’un de l’autre?

J’ai passé un excellent moment avec cette lecture assez courte mais elle ne m’a pas autant touchée que je le pensais.

« Grown » de Tiffany D. Jackson

Quand la star légendaire de R’n’B Korey Fields la repère lors d’une audition, Enchanted sait que c’est la chance de sa vie. La jeune fille à la voix enchanteresse a toujours rêvé d’être une star! Et la vie de luxe et de paillettes que lui laisse entrevoir le beau jeune homme semble à portée de main…

Pourtant, très vite, le rêve se transforme en cauchemar. Sous le charisme et le pouvoir de Korey se cache côté sombre. Celui qui veut contrôler chacun de ses mouvements. Qui n’écoute pas quand elle dit non.

Jusqu’au jour où elle se réveille avec du sang sur les mains, et aucun souvenir de la nuit précédente. Korey Fields est mort. Mais qui l’a tué? En aurait-elle été capable? La police est à la porte, et tout semble la désigner comme coupable…

Carte d’identité du livre:

Auteure: Tiffany D. Jackson

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo New Way

Genre: Young Adult

Nombre de pages: 372

Date de sortie: 12 mai 2022

Prix: 18,5€

Mon avis:

Hello les cocottes, je reviens aujourd’hui pour vous parler de la dernière sortie de la collection Hugo New Way; Grown.

Je dois d’abord vous dire qu’il y a un « Content Warnings » et qu’en effet, il n’est pas à mettre dans les mains des trop jeunes.

Au niveau de la conception du livre, il se divise en 4 parties et il y a quelques chapitres qui concerne le soir du meurtres, les autres concernent l’avant et l’après.

Les chapitres sont très courts et j’adore ça. Ce livre se dévore littéralement.

L’auteure a réussi l’exploit de me mettre de plus en plus mal à l’aise au fur et à mesure, face aux comportements de la Super Star.

J’ai trouvé ce livre très bien écrit, il nous montre que même à 17 ans on peut être naïf. L’auteure nous décrit à merveille, l’emprise qu’un adulte peut avoir, les déviances de certains, le loup qui peut se cacher derrière l’homme,… Elle aborde des thèmes très forts de manière délicate malgré tout.

La fin de ce roman m’a beaucoup touché car il aborde quelque chose qui me dégoute à notre époque: le fait que l’on doive prouver que l’on est une victime… que l’on ne croit pas une femme et dans notre cas une femme noire, vivant dans une famille relativement pauvre… et tous ce que l’agent permet!

On est pas sur un coup de coeur mais pas loin.

Note : 5 sur 5.

« Regretting you » de Colleen Hoover

Morgan est devenue mère encore adolescente. Cette naissance imprévue a déterminé sa vie : un mariage plus rapide qu’elle ne l’avait envisagé avec le père de Clara, sa petite fille, et une vie de femme au foyer. Maintenant que Clara a presque dix-sept ans, l’âge qu’elle avait lorsqu’elle est tombée enceinte, Morgan s’interroge sur ses choix et sur la femme qu’elle est devenue. Son mari, sa soeur, Jenny et même Clara la trouvent un peu effacée, ordinaire. Prévisible.

Clara est à l’aube de sa vie amoureuse et d’adulte. Elle voudrait devenir actrice et est très attirée par un certain Miller, séduisant et mystérieux… Ses rêves, comme ses confidences, elle préfère les partager avec sa tante Jenny, plutôt qu’avec sa mère dont elle se sent très différente.

Mais tout va exploser lorsque son père est victime d’un accident. La tragédie anéantit la mère et la fille, mais va également bousculer leurs convictions et leur relation.

Comment faire face à la cruelle réalité? Sans doute en l’affrontant à deux et en s’appuyant sur l’amour qu’elles se portent, malgré toutes leurs différences.

Parfois, il faut abandonner le combat pour le gagner.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Colleen Hoover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo poche

Genre: Drame

Nombre de pages: 484

Date de sortie: 21 avril 2022

Prix: 8,5€ (poche), 17€ (grand format), 7,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler de la sortie poche de « Regretting you » de Colleen Hoover.

Je n’avais pas eu la chance de le lire lors de sa sortie en grand format mais grâce au partenariat et à la sortie poche, c’est chose faite.

On est clairement sur le genre d’histoire que j’aime: une histoire de famille, une histoire de deuil, une histoire de pardon.

J’ai adoré suivre l’évolution de Morgan suite à sa perte et à la découverte des secrets que sa famille lui cachait. Comment gérer une jeune fille qui vénérait son père et qui avait plus d’affinités avec sa tante cool qu’avec sa maman? Comment la protéger en la faisant passer avant soi?

Et comment Clara va t-elle gérer son deuil, sa relation avec sa mère…

On est vraiment sur une histoire contemporaine, un drame mais il y a de la romance également. Mais, pour moi, elle n’est pas l’élément le plus important.

Si j’avais eu des épilogues ou plus d’éléments après le retour à la « normale », ce livre aurait été un coup de coeur mais j’ai été un peu frustrée.

Note : 5 sur 5.

« Twice in a blue moon » de Christina Lauren

La foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit !

Entre Sam et Tate, ça a tout de suite été le coup de foudre. En deux glorieuses semaines de séjour à l’étranger, à la manière dont les amoureux se comportent les premières fois, ils se sont confié tous leurs espoirs, leurs rêves et leurs secrets. Sam est la première et l’unique personne à laquelle Tate – fille cachée de l’une des plus grandes stars du cinéma de la planète – révèle sa véritable identité. Un secret qu’elle n’a jamais confié à personne. Alors réaliser qu’elle a eu tort de lui faire confiance fait voler en éclats tout son univers.

Quatorze ans plus tard, Tate, jeune actrice montante désormais, ne pense que fort rarement à son premier amour. Lorsqu’elle arrive sur le tournage de son dernier grand film à succès, elle est loin de s’attendre à tomber sur lui. Et pourtant, voilà Sam, le même homme charmant, sûr de lui, qu’elle a appris à connaître, plus séduisant encore que dans ses souvenirs. Forcée de se confronter à celui qui l’a trahie, Tate en vient à se demander s’il est possible de prendre une mauvaise décision pour une bonne raison… et si ce qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie peut en réalité se reproduire.

Carte d’identité du livre:

Auteures: Christina Lauren

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: Comédie romantique

Nombre de pages: 395

Date de sortie: 7 avril 2022

Prix: 17€ (papier), 4,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler de la dernière sortie du duo d’auteures Christina Lauren. Christina Hobbs et Lauren Billings sont les premières à m’avoir fait découvrir la new romance, avec leur saga Beautiful. Et depuis, je ne loupe aucune de leurs sorties, ce sont mes Queen de la romance.

Un de leur point fort est qu’elles ne restent pas figées dans un seul genre mais se renouvellent sans cesse.

Dans ce roman, nous allons suivre tout d’abord le premier amour de Tate lors d’un voyage à Londres avec sa grand-mère, un coup de foudre qui va très mal se terminer et changer à tout jamais la vie de la jeune fille.

Et dans un second temps, nous assistons aux retrouvailles de Tate et Sam 14 ans plus tard…

J’ai beaucoup aimé ce roman, l’univers dans lequel il se déroule (spoiler: le cinéma), les personnages, les thèmes tels que la famille et le pardon. La seule chose qui m’a frustrée, c’est l’absence d’épilogue.

On est clairement sur un roman qui pourrait être adapté en film.

Note : 4 sur 5.

Les meilleures lectures des copines: Avril.

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle rubrique, celle des meilleures lectures des copines du mois écoulé. Pour cette première, je suis ravie car c’est très varié au niveau des genres et des maisons d’édition.

« La déraison » nous parle de résilience, d’acceptation, de quête de soi, d’amour – du premier vrai et grand amour -, d’espoir. Il nous rappelle qu’il n’est jamais trop tard, qu’il faut dire aux siens comme ils comptent. L’autrice nous montre ce qui forge une personnalité, une existence. Une véritable pépite qui m’a chamboulée. Je recommande ♥️ @kimysmile

Elle a un don pour nous capturer dans son histoire et ne pas nous en faire sortir avant qu’elle soit terminée. Et comme une drogue je n’ai qu’une seule envie, me replonger dans un de ses romans. @about_readingbooks

C’était d’une originalité folle, où chaque mot nous donne envie d’en apprendre plus. C’était brûlant comme le soleil californien, hyper intense et envoûtant. J’ai été plongé dans la vie effrénée d’un groupe de rock des 70’s et je ne suis pas sûre de vouloir revenir dans la réalité. @beyondwords.ml

J’ai découvert la série « Amours imprévues »de Liv Fox ce mois-ci et elle a reussit à m’embarquer dans chacune de ses histoires. « D’un commun accord » est mon tome préféré car, on y trouve un homme au coeur brisé qui se marie avec une jeune fille douce. Ils ne pensaient pas tomber amoureux, pourtant ils le font d’une magnifique façon et j’ai adoré les sentiments évoqués, la fin poignante, le caractère fort de cette héroine. Bref ma meilleure lecture du mois! @elle_seveno

Je l’ai pas tout à fait fini mais ce qui m’a attiré c’est la thématique, 40 ans, désir d’enfant, pas de compagnon. Dans les premières pages l’héroïne avait dit qu’elle aurait son 1er enfant avant ses 30 ans… je m’étais dit la même chose.. J’adore Valentine et sa plume, et cette histoire-ci m’a particulièrement touchée. @delphea4

« Dirty duet » est une dark romance avec une histoire d’amour tout aussi passionnelle que destructrice. La psychologie des personnes est très bien maîtrisée. @winifred_sabrina

Si vous cherchez une lecture addictive où chaque chapitre a son importance. Où nos personnages sont écorchés par la vie et où seul l’amour pourra vraiment les sauver et les aider à se reconstruire et à combattre leurs démons, alors c’est « Can’t help falling in love » qu’il vous faut. @les_lectures_dhelene

Un gros coup de cœur pour ce tome d’une de mes sagas de fantasy épique préférées: héroine badass (vraiment) , bookboyfriends hooooot, rebondissements, action, tension, amitiés, révélations, romance, magie. @la_connasse_lit_des_romances

On y voit l’éclaircie au fur et à mesure jusqu’à retrouver le soleil ☀️ Je suis en admiration face à ce talent d’écriture et j’ai hâte de découvrir son prochain roman prévu ce 10 mai aux éditions charleston : « la villa des petits bonheurs ». L’auteure a une plume pleine d’humour et d’amour et nous procure des comédies romantiques remplis d’aventures. @lafoliedelire_de_san

J’espère que cette nouvelle rubrique vous aura plu ☺️

« The in between » de Marc Klein

Tessa Jacobs ne pense pas mériter l’amour. Mais lorsqu’elle rencontre Skylar, tout change. Le destin semble vouloir les rassembler coûte que coûte. Très vite, les deux amoureux se retrouvent dans une de ces histoires passionnées qu’on ne voit que dans les films! Elle commence à croire qu’elle mérite peut-être son compte de fées, après tout…

Jusqu’au jour où la tragédie frappe. Tessa se réveille seule à l’hôpital, sans aucun souvenir. Et Skylar n’est plus là. Alors qu’elle se lance dans une quête éperdue à la recherche de réponses, on dirait que l’esprit de Skylar lui tend la main, de l’autre côté… Désespérée de le voir une toute dernière fois, Tessa doit démêler les fragments éparpillés de leur relation – la vérité pourrait la conduire au-delà de ce que la raison peut accepter.

L’amour ne meurt pas.

Carte d’identité du livre:

Auteur: Marc Klein

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Stardust

Genre: Drame fantastique

Nombre de pages: 293

Date de sortie: 14 avril 2022

Prix: 18€ (papier), 11,99€ (numérique)

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman de la nouvelle collection de chez Hugo, la collection Stardust; The in between.

Il y a plusieurs choses à savoir autour de ce livre. Tout d’abord, il a été écrit par Marc Klein qui est scénariste au départ et ensuite, il a été adapté par Netflix.

On est clairement sur une histoire qui a été écrite pour être adaptée. L’histoire d’un amour de jeunesse dévorant et improbable. Un amour qui se termine brutalement avec la perte de l’être aimé.

Une histoire de deuil, d’acceptation, de reconstruction,…

On est clairement dans un page-turner. Et le fait d’avoir des chapitres avec un décompte avant l’accident et après, aide beaucoup à dévorer le livre.

Je viens de terminer le visionnage du film et j’ai beaucoup aimé, mais je trouve le livre plus touchant, plus complet et puis encore une fois, on a choisi des acteurs bien plus vieux que les protagonistes du roman.

Je ne mets pas la note maximale car malgré la beauté de la tragédie et de l’amour, je n’ai pas été autant émue que je l’espérais.

Note : 4 sur 5.

« Marked Men – 3 Rome » de Jay Crownover

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis tatoueurs du salon Marked, où elle officie comme pierceuse. Derrière son apparente gaieté se cache un coeur fragile, bien décidé à ne plus jamais succomber à la passion. Cora attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager.

Sous ses airs rassurants de soldat fraîchement revenu du front, Rome Archer est en fait têtu, autoritaire et traumatisé. A priori très éloigné du candidat idéal ! Alors qu’il cherche un moyen de reprendre le cours de sa vie malgré les démons de la guerre qui le poursuivent, Cora débarque pour l’éclairer de mille couleurs.

Parfois, les mauvais choix peuvent se révéler les meilleurs.

Carte d’identité du livre:

Auteure: Jay Crownover

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: New Romance

Genre: New adult

Nombre de pages: 445

Date de sortie: 10 mars 2022

Prix: 7,6€

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du troisième tome de la saga Marked Men. Et j’espère d’ailleurs que les tomes suivants ne tarderons pas à ressortir.

Donc dans ce tome nous suivons Rome, le frère de Rule. Il vient d’être retraité de l’armée et il a beaucoup de mal à trouver sa place dans le monde, dans sa famille,… il a toujours été celui qui veille sur tout le monde et il a l’impression que ce monde en question n’a plus besoin de lui. Il est irritable et noie son foie dans la vodka,… 

Oui mais voilà, Cora en a ras-le-bol de son comportement et va lui faire savoir…

Et à partir de là Rome et Cora vont faire tout à l’envers.

J’ai adoré ce tome car du côté de Rome on est clairement dans la reconstruction post syndrome de stress post traumatique. Heureusement il va pouvoir compte sur Brite, un ancien militaire, propriétaire du Bar ainsi que sur le frère d’Ayden.

Du côté de Cora, elle va comprendre que l’homme parfait n’existe pas mais que l’homme parfait pour elle si. 

Il y a à nouveau un coté intrigue avec un ancien membre d’un groupe de motard qui en veut à Rome.

Note : 5 sur 5.