La saga « Campus Drivers » de C.S. Quill

Auteure: C.S. Quill

Maison d’édition: Hugo Publishing

Collection: Hugo Poche

Genre: Comédie romantique

Date de sortie: 6 janvier 2022 (pour le format poche)

Prix: 8,50€

Tome 1 – Supermad

L’année universitaire qui débute promet d’être radieuse pour Lane O’Neill. Campus Drivers, l’application qu’il a fondée avec ses meilleurs amis, cartonne. Le concept est simple : jouer les taxis pour étudiant, au volant de voitures de collection. Les filles en raffolent, et les quatre chauffeurs ont à coeur de ne jamais décevoir leur clientèle.

Lane n’a qu’un seul défaut aux yeux de la gent féminine : il ne s’attache pas. Jamais. Dès qu’il pousse la porte de chez lui, il aspire à ce qu’on lui fiche la paix.

Alors comment se retrouve t-il à héberger Lois Hogan, la fille que son voisin vient de larguer ?

D’un côté, nous avons Lane, un campus driver au passé compliqué et de l’autre, nous avons Lois qui vient de se faire larguée et d’être mise à la porte par son petit copain. Petit copain avec lequel elle sortait depuis plusieurs années mais qui a eu envie de vivre l’expérience de la fac en célibataire… Et clairement Lois est une épave XD. Lane va se retrouver à l’héberger, au départ pour une nuit mais la poisse (ou au destin) va en décider autrement. Grâce à cette cohabitation forcée, ils vont apprendre à se connaître, à devenir amis,…

On est clairement sur un slow burn et je l’ai beaucoup aimé, encore plus que lors de ma première lecture. Lane a un passé un peu compliqué qui joue sur son présent et qui va faire qu’il va clairement merder (excusez-moi l’expression lol) et qui va devoir ramer pour se racheter.

Tome 2 – Book Boyfriend

Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des coeurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait. Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine : Carrie. Mais, même s’ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu’elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d’un soir en quête de repentir, elle n’y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu’elle dévore, c’est bien moins compliqué !

S’il parvient à la convaincre, c’est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n’est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !

On est clairement sur mon tome coup de coeur, j’aime Donovan et Carrie d’un amour fou. J’admire le fait que Donovan se remette en question après les révélations de sa soeur, lui qui est si sûr de lui dans le premier tome va perdre de sa superbe. Carrie de son côté m’émeut par rapport à sa situation familiale .

Mais ce qui fait que c’est mon tome préféré, c’est l’humour et les piques entre ces deux-là… Du caviar! Pour les friands d’ennemies to lovers vous allez adorer.

Tome 3 – Crash Test

Lorsque Lewis se retrouve avec trois meilleurs amis en couple et une stagiaire à former pour la relève des Campus Drivers, son dernier semestre à la fac prend une allure de cauchemar. Sans compter que la stagiaire en question n’a rien de l’élève parfaite !

En débarquant dans une nouvelle université, Amy a promis à sa soeur de se tenir aussi loin que possible des ennuis. Alors, quand Lewis Conley lui propose une période d’essai en tant que chauffeur, c’est l’occasion rêvée de se ranger… Et de passer du temps avec celui pour qui elle craque malgré elle.

Mécanicienne hors pair, elle va devoir apprendre à ses dépends que la mécanique du coeur est encore plus complexe qu’il n’y paraît. Quant à Lewis, la course sauvage dans laquelle Amy va l’entraîner risque de le faire dévier de sa trajectoire toute tracée.

Lewis est un personnage qui m’éclatait depuis le début de la saga. Il est canon, il le sait, il est arrogant, il joue au basket, il est super drôle mais il est bien plus sérieux qu’il n’y paraît. Il va donc se voir imposer la formation de son successeur qui s’avère être une fille… Amy est clairement badass et même si Lewis la trouble depuis le premier regard sans qu’elle sache vraiment pourquoi, elle refuse de lui monter l’effet qu’il lui fait.

Il ne veut pas d’elle dans les Campus Drivers mais suite à un évènement, il va devoir s’allier à elle et en découvrir plus sur elle et son passé.

Carrie été déjà bien cinglée mais Amy est encore un level au dessus XD.

Ayant déjà rencontré plusieurs fois l’auteure et ayant eu droit à son humour fou (je l’adore), j’ai vraiment l’impression que c’est dans ces livres-ci qu’elle a mis le plus de sa personnalité.

Une saga coup de coeur pour moi.

3 réponses sur « La saga « Campus Drivers » de C.S. Quill »

Répondre à Ju Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s