« La libellule que rêvait de toucher les étoiles » de Elodie Faiderbe

Résumé:

Passés d’ennemis à complices, au cours d’une cohabitation des plus mouvementées, Chloé et Nao ont pourtant bien du mal à franchir le cap de l’amour.

Après avoir mal interprété le baiser de Sven, Nao, blessé, quitte l’appartement sans un mot, laissant ainsi une Chloé dévastée et à la merci de son passé. Mais un coup de fil dans une baignoire, suivi plus tard d’un speed dating, pourraient bien faire éclater toutes ces bulles de rancune… et relancer la partie. 

De New York à Tokyo, envolez-vous une dernière fois aux côtés d’une libellule qui rêvait de toucher les étoiles.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Elodie Faiderbe
  • Maison d’édition: Les éditions Cyplog
  • Collection: Bliss
  • Genre: Contemporain, new adult
  • Nombre de pages: 450
  • Date de sortie: 18 mars 2021

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de la suite de « La fourmi qui rêvait de devenir libellule » de Elodie Faiderbe. Titre toujours aussi poétique et même si je n’ai pas encore mon exemplaire papier, la couverture est à nouveau sublime.

Afin de ne rien vous spoiler, je vais simplement vous parler de mon ressenti par rapport à ce livre.

La plume d’Elodie me plait toujours autant et je vous avoue que je suis super impatiente de pouvoir lire sa future saga « Villa Emilia ».

J’ai adoré voir l’évolution de la relation entre Nao et Chloé en mode slow romance mais ce que j’aime le plus chez eux c’est leurs joutes verbales, leur complémentarité et la manière dont ils se rendent « meilleurs » l’un l’autre.

J’ai également adoré en découvrir plus sur les personnages secondaires de cette histoire. J’ai aussi beaucoup aimé en apprendre plus sur les familles respectives.

Tout comme pour le premier, c’est un livre à la fois très drôle et très émouvant . Et il m’a permis de m’évader et de voyager avec eux.

Elodie réussi la prouesse d’aborder le sujet difficile de la maladie sans jamais tomber dans le pathos et de faire découvrir une maladie dont on ne parle pas assez.

Et sachant que cette histoire s’inspire en partie de la vie de l’auteure me l’a rendu encore plus belle.

Alors mon avis est très court et je n’explique pas grand chose mais c’est parce que je n’arrive pas vraiment à mettre de mots sur mon ressenti.

En tous cas, merci Elodie pour cette très belle duologie et pour nos échanges.

Note : 5 sur 5.

2 réponses sur « « La libellule que rêvait de toucher les étoiles » de Elodie Faiderbe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s