« Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël » de Valentine Stergann

Résumé:

Et s’il suffisait de quelques flocons de neige pour réparer les coeurs ?

Malgré un quotidien bien huilé, Irène a l’impression de passer à côté de son destin. Alors, quand elle apprend que la vieille amie de sa grand-mère lui lègue sa maison en Angleterre, elle n’hésite pas et saute seule dans le premier avion, direction Charlestown.

À l’aube des fêtes de fin d’année, elle démarre une nouvelle vie avec de nouveaux voisins : un septuagénaire loufoque, une pétillante serveuse… mais surtout Rudolph, solitaire et bourru, veuf depuis deux ans. Aussi attirant qu’agaçant, cet homme des cavernes se maintient tant bien que mal au-dessus des flots grâce à son fils.

Et si l’étincelante Irène réussissait à le faire sourire à nouveau ? Et si c’était ça, la magie de Noël ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Valentine Stergann
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Genre: Romance de Noël
  • Nombre de pages: 461
  • Date de sortie: 8 octobre 2020

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve à nouveau pour parler d’une romance de Noël sortie chez Hugo Poche cette année.

Je dois d’abord dire que si ce livre ne se déroulait pas à la période de Noël, j’aurais tout autant aimé l’histoire car elle aborde des thèmes forts et importants pour la femme de bientôt 32 ans que je suis.

En effet, ce livre parle notamment du désir d’enfant et de la pression sociale que l’on supporte en tant que femme.

J’ai adoré les personnages de ce livre qui sont tous des plus attachants.

Irène (c’est mon deuxième prénom si vous voulez une confession) qui prend la lourde décision de quitter une vie qui ne lui plait plus pour aller vivre dans un autre pays, quitte à sacrifier son rêve de maternité. Rudolph, ce papa bourru de prime abord, qui ne sait pas comment surpasser son chagrin. Quincy, cet adorable petit garçon bien trop mature et original pour les enfants de son âge. Et puis Jacob ce vieux monsieur plus qu’attachant.

J’ai adoré l’évolution d’Irène sur le plan personnel mais également cette sorte d’abnégation à vouloir aider Quincy et son père quitte à en souffrir.

Toute la partie concernant Noël, avec ses traditions et sa magie, m’a fait rêvé. Moi, celle qui déteste les fêtes de fin d’année dans la vraie vie…

En fait, le seul reproche que je peux faire à ce livre, mais que je peux comprendre malgré tout, c’est que l’histoire va trop vite pour moi.

Ce livre est quand même une superbe lecture que je vous conseille.

Note : 4 sur 5.

Une réponse sur « « Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël » de Valentine Stergann »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s