« La vie rêvée des chaussettes orphelines » de Marie Vareille

Résumé:

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Marie Vareille
  • Maison d’édition: Les éditions Charleston
  • Genre: Feel-good, women fiction, contemporain (franchement je n’arrive pas à le classer)
  • Nombre de pages: 485
  • Date de sortie: Mai 2020

De la même auteure: « Je peux très bien me passer de toi » de Marie Vareille « Ma vie, mon ex et autres calamités » de Marie Vareille

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler du livre de Marie Vareille dont tout le monde me parle depuis sa sortie en grand format en juin 2019; La vie rêvée des chaussettes orphelines.

Vous me direz, j’ai attendu sa sortie en format poche et je ne sais vraiment pas comment j’ai fait pour ne pas céder à la tentation, la pression de celles pour qui ce livre est un coup de coeur. Un vrai mystère.

Je ne sais pas vraiment par où commencer, ni si mon article sera très logique mais j’ai toujours du mal à parler des livres que j’ai adoré. Je trouve que c’est plus simple de dire ce qui ne va pas que ce qui me plait.

Déjà, j’ai comme toujours lorsque c’est le cas aimé qu’il y ai une alternance de points de vue dans les chapitres. On alterne ici entre le journal d’Alice (enfant/ado) et sa vie actuelle.

J’ai un amour infini pour Alice mais également pour les autres personnages qui sont tous assez géniaux, de manières bien différentes.

J’ai adoré le concept de vouloir rassembler les chaussettes orphelines et le pourquoi de cette démarche.

J’ai trouvé l’histoire et l’évolution d’Alice magnifique. Même si au départ nous ne savons pas exactement pourquoi, la vie d’Alice est compliquée et elle débarque à Paris pour « tourner la page ».

Son histoire est remplie d’émotions et malgré ses problèmes, elle tente de réapprendre à vivre, à s’ouvrir aux autres et c’est intense à lire. C’est une histoire qui nous remue, qui nous chamboule. Je dirais même que j’ai été choquée par son histoire.

La romantique que je suis à aimé la douceur de la romance dans ce livre.

C’est donc un coup de coeur et je vous invite à lire ce sublime roman de la douce et gentille Marie Vareille.

Note : 5 sur 5.

2 réponses sur « « La vie rêvée des chaussettes orphelines » de Marie Vareille »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s