« Le sourire des fées » de Laure Manel

Résumé:

 » Rose l’a dit à Lou : il faut croire encore au bonheur. Elle a toujours eu le don pour apporter de la joie à partir de presque rien. Un joli paysage, une belle lumière, le parfum d’une pivoine, le goût du chocolat noir attrapé avec la langue sur le fouet à pâtisserie, un bon repas, un fou rire qui tire les larmes, respirer à pleins poumons, danser, jouer… Ce sont ces petites doses de bonheur à pratiquer au quotidien. C’est à cela qu’il faut s’accrocher. « 

Jamais il n’y a eu plus d’urgence à aimer.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Laure Manel
  • Maison d’édition: Michel Lafon
  • Genre: Contemporain
  • Nombre de pages: 348
  • Date de sortie: Juin 2020

De la même auteure:

« La délicatesse du homard » de Laure Manel

« La mélancolie du kangourou » de Laure Manel

« L’embarras du choix » de Laure Manel

« L’ivresse des libellules » de Laure Manel

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier roman de Laure publié chez Michel Lafon; Le sourire des fées.

Pour ceux qui ne sont pas des aficionados de Laure, il s’agit de la suite de La mélancolie du kangourou, il est donc préférable de l’avoir lu avant.

Je n’ai personnellement pas pris le temps de le relire mais je l’avais encore bien en tête et les événements du premier sont rappelés dans ce volet, donc pas de soucis de mon côté.

Mon avis va être très court car je n’ai pas envie de vous spoiler quoique ce soit.

J’ai adoré retrouver Rose, Lou, Antoine, Hermance et tous les autres personnages (amis/famille).

J’ai beaucoup aimé que le livre se déroule à nouveau sur plusieurs années et donc de voir grandir la petite Lou.

J’ai lu ce roman sur une après-midi et même si je n’ai pas fini dans un bain de larmes, ce livres est très émouvants, bon ok, il est très triste.

Sans rentrer dans les détails car je n’ai vraiment pas envie de gâcher votre plaisir, on aborde la maladie et les retombées pour cette famille.

À ceux qui ont lu la mélancolie du kangourou; n’hésitez pas et aux autres; foncez lire cette duologie.

Note : 5 sur 5.

Durant cette lecture, j’ai à nouveau pu être fière de ma Belgique mais je n’en dirai pas plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s