Infinite Love: « Nos infinies insolences » de Alfreda Enwy

Résumé:

Marlow Scarlett est une battante, elle ne lâche jamais rien. Encore moins depuis l’horrible tragédie qui l’a frappée durant son adolescence. Un événement qui la maintient enchaînée à son passé. Aussi, malgré l’attirance qu’elle éprouve pour Asher, elle tait son désir, car il est tout ce qu’elle cherche à fuir. Lorsqu’elle se voit contrainte d’arrêter la boxe, le beau tatoueur y voit l’occasion de se rapprocher d’elle et de lui montrer que la provocation a du bon. Entre eux l’alchimie fait des étincelles, l’insolence crépite, mais lorsque le passé de l’un et de l’autre s’entrechoquent, tout menace d’exploser.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Alfreda Enwy
  • Maison d’édition: Bragelonne
  • Collection: Milady
  • Genre: New Adult
  • Nombre de pages: 430
  • Date de sortie: Novembre 2018

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler du second volet de la saga « Infinite Love » d’Alfreda Enwy; « Nos infinies insolences ».

Dans ce tome nous retrouvons Marlow et Asher que l’on avait rencontré dans le premier opus.

Marlow cette jeune femme, étudiante en médecine, boxeuse de talent comme son père Mickey et qui résiste aux avances et au charme du beau latino Asher depuis qu’elle le connaît car elle refuse d’aller de l’avant suite à la tragédie survenue lors de sa terminale.

Mais voilà, Marlow doit se reposer et arrêter la boxe suite à un soucis de santé. Et Asher va saisir l’occasion pour se rapprocher d’elle et veiller à ce qu’elle se repose.

Ce rapprochement et la tension, l’alchimie entre eux vont faire des étincelles et elle va finir par succomber pour son (et notre) plus grand plaisir.

Mais voilà le beau Asher n’est pas juste un beau tatoueur latino et son passé fini par réapparaître et Marlow va se retrouver en danger.

J’ai adoré ce tome qui était muy caliente mais pas que. Il aborde des thèmes divers et variés (la violence, le deuil, les gangs, la maladie, l’amitié, la famille,…) et la plume d’Alfreda est toujours aussi agréable. Je l’aime autant que le premier si pas plus…

Note : 5 sur 5.

Une réponse sur « Infinite Love: « Nos infinies insolences » de Alfreda Enwy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s