« Love in 56K de Clémence Godefroy »

Résumé:

A la rentrée de septembre de Westbridge High, Erika Schmidt est bien déterminée à faire de cette année scolaire 1997-1998 la meilleure de sa vie : de bonnes notes, de bons moments avec ses deux meilleures amies, et une place dans la rédaction du journal du lycée, voilà tout ce qu’elle désire. C’était sans compter sur Scott Peterson, qui est devenu hyper craquant en l’espace d’un été, et tous les déboires qui s’ensuivent quand on est plutôt timide avec les garçons et plutôt vue comme une nerd par les élèves populaires du bahut.

Heureusement, Erika vient de commencer une nouvelle série de livres, Les Sorciers de Bellwood, qui lui fait oublier ses problèmes. En attendant le prochain tome, elle trouve sur Internet un forum de fans, puis des sites de fanfic, et bientôt sa connexion 56K est à la fois son seul réconfort et son secret le mieux gardé…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Clémence Godefroy
  • Maison d’édition: Les éditions du Chat Noir
  • Collection: Chat blanc
  • Genre: Young adult
  • Nombre de pages: 255
  • Date de sortie: Juin 2019

Mon avis:

Hello les cocottes, on se retrouve aujourd’hui pour parler de « Love in 56K » paru aux éditions Chat Noir.

Dans ce livre, nous suivons donc l’année scolaire 97-98 d’Erika Schmidt et par association de son entourage.

J’ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir des choses de la vie quotidienne de cette époque et les prémices de l’ère numérique.

Cette année scolaire qui est celle juste avant la terminale, est une année importante pour Erika et ses amies mais c’est aussi une année difficile et pleine de changements.

Erika qui a découvert une saga littéraire jeunesse grâce à sa petite soeur n’ose pas assumer cette nouvelle passion en dehors des forums derrière son écran. J’ai transposé cette passion à celle que beaucoup d’entre nous ont eu pour Harry Potter.

J’ai apprécié le fait que des extraits de ses lectures soient intégrés à notre lecture même si je trouvais que la différence dans la mise en page n’était pas assez visible.

La romance entre Erika et Scott est progressive et assez chou. Les petits tracas de l’adolescence et du lycée sont également assez chouettes mais en fait, j’ai trouvé cette lecture sympathique mais sans plus.

La fin est trop abrupte pour moi, on nous laisse avec des sous-entendus et des questions sans réponse. Donc j’ai aimé mais il aurait mérité plus de pages pour être plus abouti. On sous-entend des révélations quant à l’identité de l’auteure de la saga mais on ne nous confirme rien…

L’écriture et le style sont très agréables mais ça ne sera pas suffisant pour rester graver dans mon esprit.

Note : 3 sur 5.

Par contre, à nouveau: la couverture est sublime.

Une réponse sur « « Love in 56K de Clémence Godefroy » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s