« Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin » de Laure Allard-d’Adesky et Fanny Bernard

Résumé:

Chère voisine, je vous rappelle que vous ne vivez pas seule dans cet immeuble. 

Le voisin est un être râleur, intolérant et, dans le pire des cas, aigri : c’est un fait avéré et bien connu de tous. Le nouveau voisin de Sylvie, lui, est un spécimen particulièrement désagréable. Resté à l’état sauvage, cet individu n’a visiblement jamais appris les bases élémentaires de tout être civilisé. Déjà, il communique avec elle par lettres alors qu’un seul étage les sépare. Ensuite, il la traite de pachyderme et propose de lui offrir en cadeau de bienvenue… une paire de charentaises. Ça tombe bien, car Sylvie n’est pas vraiment une voisine comme les autres elle non plus… 

Carte d’identité du livre:

  • Auteures: Fanny Bernard et Laure Allard d’Adesky
  • Maison d’édition: Harlequin
  • Genre: Romance contemporaine
  • Nombre de pages: 208 pages
  • Date de parution: mai 2019

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour ma première lecture « confinement ». Confinement qui n’en est pas vraiment un de mon côté puisqu’en étant infirmière, je travaille mais j’étais en récup de nuits.

Ce livre est très court comparé à mes lectures habituelle et malgré ça, il m’a fallu plusieurs jours pour le lire. Et je sais pourquoi! Mais j’y reviendrai.

Je vais d’abord parler de ce qui m’a plu, c’est principalement un roman épistolaire. Nous suivons les échanges de lettres entre Henri et Sylvie. Et c’est un format de roman qui ne me déplait pas.

Mais voilà, je n’ai pas réussi à m’identifier aux personnages qui ont en réalité 45 et 50 ans. Et c’est ça qui m’a fait traîner dans ma lecture.

Je trouve le résumé « trompeur » car je m’attendais à une comédie mais en fait non.

Ce n’est pas un mauvais livre mais il ne me correspondais pas, je n’ai vraiment pas pu entrer entièrement dans l’histoire car je m’attendais à autre chose.

Il reste malgré tout, facile à lire et la plume (les plumes pour le coup) est agréable.

Note : 3 sur 5.

2 réponses sur « « Pourquoi il ne faut pas tuer (tout de suite) son voisin » de Laure Allard-d’Adesky et Fanny Bernard »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s