« Le poids de l’océan » de Heidi Cullinan

Résumé:

Le lycéen Jeremey Samson n’a qu’une envie, se terrer sous sa couette et dormir jusqu’à ce qu’il puisse entrer à la fac. C’était sans compter l’arrivée fracassante dans sa vie d’un ouragan appelé Emmet Washington. Le major de promo en maths et informatique est non seulement magnifique, hardi, incroyablement intelligent – et intéressé par Jeremey – mais également autiste.

Mais Jeremey ne s’en soucie pas. Il est bien trop occupé à se blâmer, tout comme ses parents qui ne croient pas que la dépression puisse être une véritable maladie. Quand il atteint le point de rupture, Emmet le sauve et l’accueille comme colocataire à Roosevelt, un établissement atypique pour personnes dépendantes.

À mesure que Jeremey reprend doucement pied, Emmet commence à croire qu’il peut être aimé au-delà de son autisme. Mais avant de lui faire suffisamment confiance pour se laisser aller à l’aimer, Jeremey doit trouver la force de croire en ses propres mots, de croire que l’amitié soigne l’âme et que l’amour peut surmonter tous les obstacles.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Heidi Cullinan
  • Maison d’édition: MxM Bookmark
  • Genre: Romance contemporaine, M/M
  • Nombre de pages: 353
  • Date de parution: 2017

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un livre que je ne connaissais pas du tout et qui m’a été offert pour mon anniversaire. Encore merci pour ce beau cadeau.

En effet, je suis ravie d’avoir lu ce roman qui est très différent de mes romances habituelles de par ses protagonistes. Ils sont hors du commun.

Emmet est atteint d’autisme et Jeremey souffre de dépression sévère et d’anxiété clinique.

J’ai été épatée par la capacité de l’auteure à nous transmettre les sentiments de nos héros à travers leurs pathologies. Même si je ne souffre pas d’autisme, cela m’a permis de me mettre à la place d’Emmet. Et j’ai pu retrouvé certains sentiments de mal-être de Jeremey que j’avais moi-même éprouvé lors de périodes plus sombres.

Le plus important dans ce roman n’est pas la romance pour moi, mais l’acceptation de sa maladie et l’évolution de nos personnages par rapport à celles-ci.

La place de la famille est aussi quelque chose d’important dans notre histoire, l’encadrement ou l’absence de soutien sont abordés.

C’est un livre très émouvant et même si j’ai du mal à formuler mon ressenti clairement (pourtant ça fait 10 jours que j’essaie), c’est vraiment une lecture que je recommande sans hésitation. Une magnifique découverte.

Il existe un second tome (que je pense lire plus tard) mais il n’est pas vital, dans le sens ou nous avons une finalité dans ce roman-ci, pas de fin à suspens où l’on a besoin d’une suite immédiatement.

En fait, j’ai lu ce livre en ayant l’impression par moment de lire un vrai témoignage de vie.

Note : 5 sur 5.

Une réponse sur « « Le poids de l’océan » de Heidi Cullinan »

  1. Hibou_books dit :

    J’ai lu le résumé, et j’hésitais sincèrement à si je pourrais aimer ce genre de livre. On traite de différents sujets compliqués, et pourtant ton avis me pousse à le lire !
    J’aimerais bien le découvrir 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s