Virgin River saison 1

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour parler d’une série sur laquelle je suis tombée un peu par hasard en flânant sur Netflix; Virgin River.

C’est l’histoire de Mel, une jeune infirmière qui débarque dans une petite ville perdue de Caroline du Nord pour repartir à zéro. L’accueil qui va lui être réservé va quelque peu la déconcerter…

J’ai débuté la série en me disant que ça allait être une série « doudou » et en fait, pas du tout. La bande-annonce est trompeuse je trouve.

J’ai été agréablement surprise par la profondeur du personnage de Mel, par son vécu et sa reconstruction personnelle.

Par certains aspects, cette série m’a fait penser à « Hart of Dixie »,série que j’avais adoré et donc je vais faire une petite comparaison entre les deux séries. Je tiens à préciser que ça n’est pas parce que je pense cela que tout le monde doit penser pareil.

Tout d’abord nous retrouvons Tim Matheson en médecin bougon qui ne veut pas de la présence de la jeune infirmière alors qu’il rejetait de la même manière Rachel Bilson, jeune doctoresse, dans l’autre série.

Nous retrouvons de la même manière dans les deux séries des situations de la vie quotidienne et apprenons à connaître les habitants via leurs « déboires » médicaux.

La grosse différence pour moi entre les séries est que même si « Virgin River » est drôle et romantique par moment, c’est surtout une série dramatique alors que « Hart of Dixie » était une série romantique dont l’humour avait une place prédominante.

C’est tout pour la comparaison.

Coté casting, nous retrouvons Alexandra Breckenridge que je ne connaissais pas du tout mais qui a joué notamment dans Dire, The Walking Dead ou American Horreur Story.

Elle a été pour moi une très belle découverte, elle m’a émue à plusieurs reprise et je trouve son personnage, Melinda « Mel » Monroe, très intense et très complexe, j’ai souffert avec elle lors des moments de « flash-back » de la série.

Comme je l’ai dis plus haut, nous retrouvons Tim Matherson qui campe notre cher Docteur Vernon Mullins. Un docteur qui ne veut pas être épaulé, qui considère les habitants de Virgin River comme sa famille et qui veut pratiquer la médecine comme lui l’entend. Je l’adore en râleur.

Et la grande fan de « Grey’s Anatomy » était contente de retrouver Martin Henderson dans le rôle de l’ex-militaire, tenancier du bar du coin; Jack Sheridan.

Il y avait une autre bonne surprise au niveau du casting pour moi mais je n’en dirai pas plus.

Au niveau du scénario en lui-même, je ne connaissais pas du tout les livres à l’origine de la série et je n’ai donc aucun point de comparaison. Mais j’ai adoré suivre la vie de Mel et ses interactions avec Jack et avec Doc. Mais ce qui fait le charme de la série, c’est que j’ai adoré découvrir la vie et les drames/intrigues des personnages secondaires…

J’ai d’ailleurs hâte de connaître la date de diffusion de la saison 2 car la saison 1 nous laisse avec un super cliffhanger concernant l’un de ces personnages secondaires.

Une jolie surprise que j’ai dévoré d’une traite et a qui j’attribue la note suivante (parce oui j’ai enfin trouvé comment mettre une note sur wordpress):

Note : 5 sur 5.

Une réponse sur « Virgin River saison 1 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s