« The missing obsession » d’Angel Arekin

Résumé:

Que feriez-vous si vous vous réveilliez un matin dans une cellule, pris au piège d’un détraqué possessif et mystérieux?

Que feriez-vous si vous deviez lutter pour votre survie tout en combattant pour préserver votre esprit?

Captive d’une pièce aux murs froids, Faustine n’a que deux possibilités: s’accrocher à la vie en se soumettant aux caprices de son ravisseur ou affronter ses tourments et ne pas être certaine de s’en sortir indemne.

Mais c’est sans compter l’esprit machiavélique et retors de celui qui la retient prisonnière.

Jusqu’où a-t-il l’intention de l’emmener?

Entrez dans la pièce à vos risques et périls, vous n’êtes pas certains d’en ressortir vivants…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Angel Arekin
  • Maison d’édition: Black Ink Editions
  • Genre: Drame psychologique
  • Nombre de pages: 424
  • Dépot légal: février 2019

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui afin de parler d’un livre qui m’a été chaudement recommandé par Elle Séveno: The missing obsession d’Angel Arekin.

Je vous avoue que j’ai terminé ce livre il y a plusieurs jours mais que je ne savais pas comment vous en parler. Je vais essayer de faire de mon mieux pour ne pas partir dans tous les sens et surtout pour ne rien vous révéler.

Cette histoire est faite pour un public averti, c’est une vraie dark romance. C’est psychologiquement assez dur. Et j’ai d’ailleurs lu beaucoup moins vite que d’habitude car la charge émotionnelle était intense et il fallait que je fasse des pauses dans ma lecture pour souffler un peu.

Ce livre est juste dingue, je n’ai rien lu qui soit un temps soit peu comparable…

Le livre est divisé en deux partie et durant la première partie, j’ai eu peur pour ma santé mentale…. Heureusement la seconde partie du livre apporte l’éclairage nécéssaire et tout prend son sens. J’ai d’ailleurs lu cette partie d’une traite.

Cette histoire est extrêmement bien construite et pleine de surprises. J’ai réellement cru devenir folle durant ma lecture. Angel m’a totalement retournée le cerveau.

Il y a des choses « sordides » mais il y a aussi des choses sublimes. La noirceur est toujours accompagnée par la lumière, même si parfois (ok souvent) on ne s’en rend pas compte tout de suite.

Je ne vais rien vous dire sur les personnages ou sur l’histoire en elle-même car ça serait vous gâcher le plaisir. Mais sachez que les personnages sont peut-être, pour moi, les personnages les plus aboutis qu’il m’ait été donné de rencontrer.

Je ne regrette absolument pas d’avoir succombé à la tentation de plonger dans cette cellule.

C’est un énorme coup de coeur, c’est vraiment une lecture qui m’a chamboulée et dont je ne suis pas ressortie indemne.

J’aurais aimer vous mettre une tonne de citations mais elles en révélaient trop. Je me contenterai de celle-ci:

2 réponses sur « « The missing obsession » d’Angel Arekin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s