« Close-up: indomptable Sandre » de Jane Devreaux

Résumé:

Elle, c’est Sandre River. Ses yeux noirs trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. Elle est solitaire, mystérieuse. Mais ses grands yeux de photographe observent le monde avec envie, voir plus en ce qui concerne Josh. Lui, c’est Joshua Anderson, le rugbyman le plus populaire du lycée. Celui qui sort avec la trop prude Marcy Shepard, et dont la vie paraît tellement droite qu’elle ne peut que cacher des secrets. Jamais Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plaît. Jamais Josh n’avouera que ses hormones le travaillent et qu’il n’en peut plus d’attendre. Une seule provocation de Sandre va suffire à à bouleverser leur vie: « Tu sais quoi, mon vieux, t’as les couilles en ébullition et t’arrives plus à penser avec ta tête ». Qui aurait pu imaginer que ces mots donnerait naissance à une incroyable histoire où les deux héros adolescents vont découvrir leurs corps et peut-être s’aimer…

La rumeur dit que Sandre a de lourds secrets familiaux. Tout le contraire de Josh, le beau gosse de l’école…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Jane Devreaux
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Couverture: Kristo-Gothard Hunor, Shutterstock
  • Genre: Mélodrame, romance adolescente
  • Nombre de pages: 412
  • Première édition: 2017

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour parler du premier tome de la saga « Close-up » de Jane Devreaux. Cette saga est sortie il y a quelques temps mais je n’avais pas encore succombé, trouvé le temps, c’est maintenant chose faite.

C’était ma première incursion dans l’univers de Jane Devreaux et j’ai apprécié son style, j’ai lu ce premier tome (ainsi que ceux qui suivront) assez vite, c’est facile à lire et sans prise de tête. C’est léger mais intense en même temps.

J’ai beaucoup aimé nos héros qui sont très différents l’un de l’autre mais qui sont finalement chacun la moitié d’un tout. Sandre a une histoire familiale plutôt horrible et fait tout ce qu’elle peut pour tenir le monde éloigné d’elle. Josh, quant à lui, semble être un modèle de perfection que ça soit à l’école ou chez lui, mais les apparences sont parfois trompeuses.

J’ai apprécié que ce tome parle de la découverte du plaisir et de la sexualité mais en même temps je trouve qu’il y a « trop » de sexe, enfin que la sexualité est trop « adulte ». Je n’ai pas l’impression qu’à 17 ans beaucoup de gens aient autant d’orgasmes mais je me trompe peut-être.

Les personnages secondaires sont vraiment tous très intéressants et tous très différents. Boby le médiateur, Steve le coureur, Will l’intello, Prudence la pipelette, Marcy la sainte-nitouche… Et la pauvre Marcy m’horripile dans ce tome-ci.

Ce premier tome se termine sur un cliffhanger et j’étais bien contente de pouvoir enchaîner directement.

J’ai passé un très agréable moment de lecture et je ne regrette pas d’avoir lu ce roman.

5 réponses sur « « Close-up: indomptable Sandre » de Jane Devreaux »

  1. roxou06 dit :

    j’ai lu cette saga quand elle est sortie sous le nom de « Sinder » et j’avais bien aimé 🙂 je comprends ce que tu veux dire sur le sexe trop « adulte » pour des ados ! mais je trouve que ce point négatif est souvent présent dans le NA 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s