« Burning Games » de C.S. Quill

Résumé:

Derrière son attitude drôle et excentrique, Charly bluffe tout le monde depuis des années. Lorsqu’il atterrit à Vegas avec ses meilleurs potes pour danser dans l’un des plus gros casinos de la ville, il pense pouvoir continuer à leur cacher ce qui le hante. Mais les cartes qu’il utilisait jusqu’à présent pour se dérober ne semblent plus fonctionner. Charly perd peu à peu pied pour replonger dans son passé.

De son côté, Ambre espère que tout quitter pour venir travailler au Blue Lagoon sera le coup de poker qui changera sa vie. Elle le sait, elle va devoir mettre de côté celle qu’elle était avant si elle veut y arriver. Mais transforme-t-on si facilement une dame de pique en dame de coeur ?

Etouffer les braises de son passé est un jeu dangereux. Et à Vegas, impossible de dicter ses propres règles !

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: C.S. Quill
  • Maison d’édition: Hugo Publishing
  • Couverture: Laëtitia Kalafat, Shutterstock, anetta
  • Nombre de pages: 516
  • Genre: Drame psychologique
  • Date de parution: octobre 2017

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour parler de « Burning Games » de C.S. Quill. Ce livre est la suite directe de « Burning Dance » que j’ai lu et chronique il y a quelques jours. https://leschroniquesdecoralie.wordpress.com/2019/08/02/burning-dance-de-c-s-quill/

Ce livre-ci est consacré à Charly, que l’on a découvert dans « Burning Dance », et à Ambre, une nouvelle venue.

Charly, le comique de la bande, est en réalité bien plus profond que l’on ne pourrait le croire. Il est l’exemple parfait d’une personne camouflant ses souffrances derrière son humour et son sourire.

Ambre quant à elle tente de se formater au désir de son père afin de gagner son respect et son affection, quitte à se perdre elle-même.

Mais les lois de l’univers et de Vegas vont les mettre sur la même route et advienne que pourra.

J’ai l’impression de me répéter d’une fois à l’autre mais Cami a vraiment une plume particulière, elle réussi à nous harponner à une vitesse dingue, elle me fait ressentir les émotions de ses personnages avec une force assez incroyable. Elle nous concocte des personnages très forts mais bourrés de faiblesses et ça les rend encore plus humains et réalistes. Sa plume est très addictive. Bref je l’adore et maintenant que je suis à jour dans ses romans publiés, j’ai hâte qu’elle nous en sorte un nouveau.

Le seul point négatif, si l’on peut dire, c’est que j’aurais aimé un livre sur Brennan et surtout sur sa soeur car on nous dit qu’elle a des problèmes psychiatriques dans « Burning Dance » et j’aurais voulu en savoir plus. Et avec sa capacité d’écriture, je suis certaine que j’aurais fini en larmes à la fin de cette histoire.

En tous cas Cami, si vous lisez ma chronique, je voulais juste vous remercier pour toutes les émotions que vous m’avez fait vivre grâce à vos romans.

Une réponse sur « « Burning Games » de C.S. Quill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s