« Midsommar » de Ari Aster

Synopsis:

Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé. 
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

Carte d’identité du film:

  • Réalisateur: Ari Aster
  • Scénario: Ari Aster
  • Sociétés de production: B-Reel Films, Parts & Labor
  • Acteurs principaux: Florence Pugh, Jack Reynor, William Jackson Harper, Will Poulter
  • Pays d’origine: Suède, états-unis
  • Genre: Horreur
  • Durée: 147 minutes
  • Date de sortie belge: 31 juillet 2019

Mon avis:

Coucou les amis, on se retrouve aujourd’hui pour parler du film « Midsommar » de Ari Aster. Ce film est classé en tant que film d’horreur mais ça n’est pas un film d’horreur dans le sens classique du terme.

La bande-annonce m’intriguait beaucoup et les premiers échos depuis sa sortie m’ont rendue super curieuse. Les gens qualifiaient ce film de « film malaisant » et je n’ai pas résisté à ma curiosité.

On dit que la curiosité est un vilain défaut mais pour le coup je lui dis merci car j’ai adoré ce film qui ne ressemble à aucun autre.

C’est visuellement magnifique, j’ai encore plus envie qu’avant d’aller visiter la Suède. Il est lumineux puisqu’il se déroule durant le solstice d’été (moment où le soleil ne se couche jamais complètement) et ça nous change des films d’horreur qui se passent presque toujours dans l’obscurité.

La réalisation est unique en son genre et ça me donne envie de regarder « Hérédité » du même réalisateur.

Je dois tiré mon chapeau aux responsables de la musique sur ce film « The Haxan Cloak » car elle apporte énormément à la réalisation. Elle accentue les émotions durant le film.

Les acteurs principaux sont vraiment bons mais tous les acteurs « secondaires » qui jouent les membres de cette communauté sont incroyables. Pendant tout le film je me suis dis qu’une telle communauté pouvait exister avec ses dérives et ses croyances et ça rend le film plus « perturbant » encore.

Je classerais plus ce film dans une catégorie, « films psychologiques ». Il y a des éléments très violents, une scène de sexe complètement WTF (avec un nu intégral d’un des acteurs masculins) et des éléments dérangeants et immoraux. Je pense dés lors qu’il y aura des avis très divergents, les gens vont adorer ou détester.

Pour ma part, j’ai adoré et passé un très bon moment au cinéma. Je pense d’ailleurs que le rendu sur grand écran et l’immersion d’une salle de cinéma valorisent le film. Je n’ai pas vu le temps passer alors que le film dure longtemps.

Je dirais même que c’est l’un des plus beaux films que j’ai vu en 2019 et j’en ai vu 47.

Une réponse sur « « Midsommar » de Ari Aster »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s