« Burning Dance » de C.S. Quill

Résumé:

Le passé peut laisser des traces bien plus profondes que quelques cicatrices. Sin, fuyant perpétuellement ses démons, en sait quelque chose. 

Elle a presque tenu toutes ses promesses. Il ne lui en reste plus qu’une à honorer avant d’être libérée d’un serment mystérieux : atteindre la finale du plus grand concours de danse des États-Unis. 

Rien ni personne ne la fera dévier de son objectif. Pas même l’agaçant Jolan.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: C.S. Quill
  • Maison d’édition: Nisha Editions
  • Couverture: proxyminder
  • Nombre de pages: 603
  • Genre: New Adult
  • Date de parution: novembre 2016

Mon avis:

Coucou les amis je vous retrouve aujourd’hui afin de vous parler du premier roman de C.S. Quill, qui est en fait un intégral.

Ma première incursion dans l’univers de Cami avait débuté avec sa saga « Prude à frange » et m’avait complètement chamboulée, j’avais d’ailleurs eu beaucoup de mal à passer à autre chose, toutes mes lectures me semblaient fades.

Cette année, j’ai lu son livre « 49 jours je compterais pour toi » qui m’avait de nouveau bouleversée (mais pas comme « Prude à frange »). Je vous remets d’ailleurs le lien vers mon article: https://leschroniquesdecoralie.wordpress.com/2019/04/06/49-jours-je-compterai-pour-toi-de-c-s-quill/

Et quand j’ai vu qu’elle serait présente au 4ème Festival New Romance qui se déroulera les 1-2-3 novembre à Lille, j’ai eu envie de finir de lire sa bibliographie. Il ne me restait donc plus qu’à lire « Burning Dance » et « Burning Games » (qui sont en fait les premiers livres, si je ne fais pas erreur).

Je vais essayer de vous expliquer mon ressenti suite à ma lecture mais j’ai un peu peur de ne pas réussir à trouver les bons mots.

Une nouvelle fois Cami nous plonge dans une sublime histoire qui allie la danse et surtout des personnages forts et fragiles à la fois.

Sin, notre héroïne, a un passé tragique derrière elle et survit malgré tout pour tenir ses promesses et cela grâce à la danse. Elle ne trouve pas sa place dans le monde et est barricadée derrières des murailles infranchissables. En tous cas, c’est ce qu’elle pensait avant d’arriver dans cette colocation à San Francisco.

Jolan, lui, est l’archétype du mauvais garçon, il se sert des femmes uniquement pour le sexe car il a eue une image de la femme désastreuse via sa mère. Il a donc eue une enfance complexe et sans la danse et sans Old il ne serait pas l’homme qu’il est.

La rencontre des deux va se révéler explosive, intense, profonde et cela va les changer tous les deux. Ils vont sans le vouloir s’aider à s’en sortir.

La danse a une place plus qu’importante dans ce livre et les détails et descriptions des chorégraphies sont incroyables.

Les autres personnages du livres ont tous quelque chose de fort et une histoire à part, j’ai d’ailleurs hâte d’en savoir plus car j’ai vu qu’il y avait des chapitres bonus disponibles numériquement.

Bref ce livre a été plus qu’un coup de coeur pour moi et je suis amoureuse de la plume de son auteure et de sa capacité à me faire vivre des émotions aussi fortes. J’ai hâte de pouvoir lire les chapitres bonus et « Burning Games ».

Durant tout ma lecture j’ai pensé à ce sublime clip de Christina Perri, du coup je vous le pose ici:

« Tenir une promesse c’est rester en vie »

5 réponses sur « « Burning Dance » de C.S. Quill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s