« Ne crois pas que tu m’aimes » d’Alfreda Enwy

Résumé:

Il l’a toujours protégée… Mais parviendra-t-il à la sauver de lui-même?

Il s’appelle Mao, elle s’appelle Autumn. Depuis qu’ils se sont rencontrés, enfants, dans ce parc, ils sont inséparables.

Pour Mao, cette amitié est plus importante que tout. Pour Mao, Autumn est la fille la plus précieuse qui soit. Et il doit à tout prix la protéger de la dureté du monde; ce monde contre lequel il se bat plusieurs soirs par semaine, sur un ring qui n’attend que de voir couler son sang. Car Mao est étudiant le jour, expert des combats clandestins la nuit, et un enfoiré de première… tout le temps. Alcool, filles, fêtes, il voit la vie comme un jeu dans lequel tout est permis… ou presque. Car, quand il prend conscience qu’Autumn est une jeune femme séduisante avant d’être l’amie drôle et attachante qu’il a toujours connue, il comprend que, pour une fois, il va devoir respecter certaines limites. Pour préserver leur amitié, mais aussi et surtout pour protéger Autumn de lui-même…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Alfreda Enwy
  • Maison d’édition: HarperCollins France
  • Couverture: SKGD-Création
  • Nombre de pages: 585
  • Genre: New adult
  • Sortie: avril 2019
  • Du même auteur: la saga « Nos infinis », « Breaking my heart », « Love play » et « Love deal »

Mon avis:

Coucou les amis, je viens vous parler aujourd’hui du dernier roman de l’auteure française Alfreda Enwy. J’ai découvert sa plume avec sa saga « Nos infinis » et je suis tombée sous son charme.

Ce roman-ci est en fait la réunion de 2 livres numérique en version papier.

Même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi, j’ai vraiment eu beaucoup de plaisir en lisant cette histoire.

Il y a plusieurs éléments qui sont importants pour moi dans un roman pour que je sois plus sensible à celui-ci et ces éléments sont présents.

Premièrement les personnages ont des passés difficiles et/ou sont torturés par ceux-ci. Si dans le cas de Mao c’est son passé qui est difficile, pour Autumn c’est son passé et son présent qui n’ont pas été tendre avec elle.

Deuxièmement, j’aime quand il y a des enfants, une famille à protéger. Ce qui est également le cas dans notre histoire.

Et puis j’aime quand les héros se connaissent depuis longtemps mais se rendent seulement compte de leurs sentiments des années plus tard.

Sincèrement je ne sais pas pourquoi ce livre n’est pas un coup de cœur car il a tout ce que j’aime, que ça soit les éléments précités ou l’intrigue, c’est vraiment du très bon. En plus pour une fois je n’avais pas trouvé le nouvel élément lorsque l’on passe du 1er livre au second, ma théorie était erronée et c’est plutôt rare.

2 réponses sur « « Ne crois pas que tu m’aimes » d’Alfreda Enwy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s