« 49 jours Je compterai pour toi » de C. S. Quill

Résumé:

Quand l’amour se vit en 49 jours…

1 … 2 … 3 …

Chaque matin, depuis qu’elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu’elle voudrait pourtant maîtriser.

15 … 16 … 17 …

Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son cœur ne cesse jamais de compter.

47 … 48 … 49 …

Alors qu’elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son cœur?

Carte d’identité du livre:

  • Auteur: C. S. Quill
  • Nombre de pages: 398
  • Couverture: Christophe Petit
  • Maison d’édition: Hugo Roman (Hugo Publishing)
  • Date de parution: mars 2019
  • Genre: drame psychologique
  • Du même auteur: « Burning games » « Prude à frange »

Mon avis:

Coucou les amis, je viens aujourd’hui vous parler d’un roman qui me faisait peur. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi. J’ai découvert la plume de C. S. Quill avec sa duologie « Prude à frange » et malgré l’univers très sombre et dérangeant pour certains, j’avais été subjuguée par sa capacité à nous émouvoir et à nous cacher les choses. Je me souviens encore du torrent de larmes lors de ma lecture et de mon empressement à faire lire ces pépites à d’autres. Du coup, j’avais peur de pleurer beaucoup trop à nouveau. Et les réactions des autres blogueuses, instagrameuses, youtubeuses ont renforcé ce sentiment à la limite de la panique, ce « vais-je survivre à ma lecture ».

Je ne regrette absolument pas d’avoir fini par sauter le pas. Même si je n’ai pas fini en pleurs, cette histoire est bouleversante. Comme pour sa précédente histoire, les éléments essentiels nous sont cachés (sans vraiment l’être) durant un long moment. Moi qui ai toujours l’art de comprendre très vite ce que les auteurs nous masquent, je n’ai finalement compris qu’une cinquantaine de pages avant de le voir écrit noir sur blanc.

Les héros ont chacun leurs propres failles, leurs secrets, leurs fonctionnements mais sont entiers et cela rend ce livre particulièrement beau.

Cela se passe en Bretagne et ça m’a juste donné envie d’aller voir cette fameuse Pointe de Pen-Hir malgré mon affreux vertige…

Je ne vais pas rentrer plus en détail dans l’histoire mais juste vous donner quelques petits éléments. L’histoire se passe sur deux lignes temporelles et chaque jour (chapitre) se clôture par une citation, une mini conclusion et c’est quelque chose qui m’a beaucoup plu.

Je n’étais vraiment pas loin du coup de cœur, mais je reste dans la #TeamPrudeàfrange (même si les univers n’ont rien à voir).

Je pense que ce livre plaira même aux gens qui n’aiment pas la romance car c’est bien plus profond que ça.

Je vous partage une partie de la quatrième de couverture concernant notre auteure car je suis totalement d’accord avec ces propos:

J’espère que vous vous laisserez tenter et que vous aussi vous plongerez à pieds joints dans l’univers particulier de C. S. Quill.

2 réponses sur « « 49 jours Je compterai pour toi » de C. S. Quill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s