« Make me bad » (Tome 1) de Elle Seveno

Résumé:

Que cela soit au travail ou dans sa vie personnelle, Laure est une gentille fille: dévouée, attentionnée, presque bonne poire. Elle est prête à tout pour faire plaisir aux autres, y compris à s’oublier.

Cependant, lorsqu’elle découvre qu’elle est victime de la pire trahison possible de la part de ceux qu’elle aime le plus, deux choix s’offrent à elle: pleurer sur son sort ou laisser exprimer sa colère.

Les gentilles filles ne choisissent pas la seconde option, elles ne décident pas de se venger et elles ne demandent pas à un très mauvais garçon de les aider. Mais si elles le faisaient, jusqu’où seraient-elles prêtes à aller?

Succomberez-vous à la vengeance?

Carte d’identité du livre:

  • Auteur: Elle Seveno
  • Nombre de pages: 437
  • Couverture: Marion Rosiere
  • Maison d’édition: Hugo poche (Hugo Publishing)
  • Date de parution: juin 2018 (Publié d’abord sur la plateforme d’écriture fyctia et vainqueur de leur concours en 2016)
  • Genre: mélodrame
  • Du même auteur: « Restart with a song »

Mon avis:

Aujourd’hui je viens vers vous avec un livre qui est en fait une relecture. Avant de vous présenter mon avis, je dois vous expliquer comment j’ai découvert ce livre et cette auteure.

En octobre 2018, je me suis rendue au « Festival New Romance » de Hugo Roman à Paris avec mon amie Kim. Sur place, nous avons eu la chance de rencontrer plusieurs auteures dont nous avions déjà lu le travail et des Big Boss dans leur domaine, comme Anna Todd (l’auteure d’After dont l’adaptation cinématographique sort en avril), Christina Lauren (auteures de la saga Beautiful entre autres choses), … Nous avons aussi eu l’occasion de rencontrer d’autres passionnées de lectures (coucou April et Chloé) et nous avons donc fait les files ensemble.

Je n’avais jamais entendu parler d’Elle Seveno (encore milles fois pardon) mais nos nouvelles amies n’en disaient que du bien. Nous voilà donc partie à l’assaut du stand de cette auteure française. Et là, le coup de foudre amicale pour cette femme adorable, souriante, hyper accessible, avec un très bel humour (pour preuve sa dédicace) et une envie de partage géniale.

Bien entendu, une fois revenue du festival, j’ai rattrapé mon retard et je ne l’ai pas du tout regretté.

Du coup, venons-en réellement à mon avis. Première chose que j’adore dans ce livre, c’est qu’on ne tergiverse pas durant des pages et des pages puisque dans le premier chapitre (mini spoil) , Laure rentre du travail plus tôt et découvre sa sœur Léa au lit avec son petit ami Matt. Au lieu de rentrer et de hurler tout son dégoût et sa rage, elle quitte l’appartement sans un bruit et décide d’aller soigner sa peine dans un bar. Le whisky aidant, elle décide qu’elle veut se venger.

Entre alors en scène Alexandre, le meilleur ami de Matt que Laure a toujours détesté car elle le trouvait manipulateur, calculateur, coureur de jupons,… bref que des défauts. Il est la personne idéale pour l’aider à assouvir sa vengeance et mettre sur pied son plan machiavélique.

Alexandre (Alex pour les intimes) est bien entendu beau à tomber et à toujours voulu que la gentille Laure arrête de se contrôler, de faire plaisir à tout le monde et qu’elle explose et se révèle telle qu’elle est. Il accepte donc de l’aider mais en lui réclamant une contrepartie…

Ce livre est tellement bien écrit que l’on ne voit pas le temps passé. Les personnages sont hyper attachants, on veut toujours en savoir plus sur eux, on veut que Laure devienne plus qu’une gentille fille, qu’elle s’épanouisse et qu’Alex soit le garçon pas si mauvais que ça. On déteste ceux que l’on doit détester autant que les « gentils » de ce roman. L’histoire est épicée comme je les aime sans jamais tomber dans la vulgarité (vous penserez à moi au chapitre 18).

Ce que j’ai aussi particulièrement aimé, c’est le fait que même si on sait que Laure va se venger, on ne connaît pas les détails de son plan à l’avance, on les découvre au fur et à mesure de l’histoire. Et ce premier tome finit sur un cliffhanger si l’on peut dire. En gros, veillez à voire le second tome avant d’arriver à la fin de celui-ci.

Vous l’aurez bien évidemment compris, c’est un énorme coup de cœur.

Je ne remercierai jamais assez Hugo Roman d’avoir organisé ce festival, Kim de me l’avoir proposé, April et Chloé de m’avoir emmenée à ce stand et bien entendu Elle d’avoir été toi-même finalement. Je pense pouvoir dire que j’ai gagné une amie en ta personne. Comme quoi le hasard fait vraiment bien les choses parfois…

6 réponses sur « « Make me bad » (Tome 1) de Elle Seveno »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s