« The Kiss Quotient » de Helen Hoang

Résumé:

Stella Lane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si sa carrière professionnelle est parfaitement épanouie, sa vie personnelle est plutôt un échec.

Elle est affectée du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, qui la tient éloignée des autres. Comment se faire des amis lorsqu’on cumule une grande timidité et une franchise un peu brutale?

Quant à sa vie amoureuse… Elle est inexistante.

Stella comprend mal l’intérêt d’avoir un homme dans sa vie mais, curieuse et poussée par sa mère qui désespère de la voir célibataire, elle décide de résoudre ce problème comme une équation mathématique: avec méthode et détermination.

Elle sollicite les services d’un escort boy pour qu’il lui apprenne les bases des relations amoureuses.

Michael loue son corps, à contrecœur, aux femmes sensibles à son charme. Quand il fait la connaissance de Stella, il est stupéfait: pourquoi une si jolie jeune femme, tellement brillante, a-t-elle besoin de ses services?

Il va vite découvrir sa timidité, ses craintes. Ensemble, ils vont apprendre à les dompter, à vaincre le mur qui se dresse entre Stella et le bonheur.

Carte d’identité du livre:

  • Auteur: Helen Hoang
  • Titre original: « The Kiss Quotient »
  • Nombre de pages: 345
  • Couverture: Shutterstock et Colleen Reinhart in-house
  • Maison d’édition: Hugo Roman (Hugo Publishing)
  • Date de parution: mars 2019
  • Genre: new romance
  • Du même auteur: néant

Mon avis:

Je vous retrouve avec un premier livre de l’auteure Helen Hoang qui s’est servie de sa propre expérience en tant que personne atteinte par cette forme d’autisme qu’est le syndrome d’Asperger pour nous raconter l’histoire de Stella. Je partais déjà dans de très bonnes dispositions de savoir que c’était en partie inspiré par sa propre vie et j’ai eu bien raison. Ce livre est un coup de pied envers les préjugés concernant les personnes atteinte d’autisme.

Stella notre héroïne m’a beaucoup émue dans ses difficultés à sociabiliser avec le monde et à s’épanouir sexuellement car ce sont des choses qui peuvent être transposées à des personnes dites normales.

Michael est justement dans ce cas, il a tout pour plaire mais qui n’est finalement pas mieux dans sa peau que Stella…

Ce sont finalement des personnage égaux dans leurs luttes avec eux-mêmes.

Ce roman est un énorme coup de cœur qui prouve que quelles que soient nos différences et nos souffrances, il suffit de trouver la bonne personne pour s’épanouir et vivre pleinement sa vie, cela m’a redonner de l’espoir concernant ma propre vie amoureuse inexistante (même si tout est toujours plus simple dans la fiction).

De plus cette histoire est épicée à souhait (sans être vulgaire) et je dois avouer que j’apprécie cela. Par certains aspects, cet érotisme m’a fait penser à Christina Lauren (la référence absolue en la matière pour moi).

4 réponses sur « « The Kiss Quotient » de Helen Hoang »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s