« Et un jour une étoile » de Anna Wendell

Résumé:

Elle savait qu’un jour un homme viendrait, mais elle ignorait à quel point leur rencontre impacterait son existence. 

Céleste vit seule au milieu d’une forêt bretonne, entourée d’animaux. Quand un Russe en cavale, au regard aussi glacial que sublime, débarque dans son havre de paix en pleine période de Noël, son quotidien se voit chamboulé.
Brocéliande, une jeune femme étrange, un âne jaloux, de la neige, beaucoup de neige et un brin de magie… 

Une courte romance hivernale qui vous donnera envie d’espérer, de rêver, d’aimer.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Anna Wendell (aka Liar Waureel)
  • Maison d’édition: Auto-édition
  • Genre: Romance
  • Nombre de pages: 166
  • Date de sortie: 5 novembre 2020

Mon avis:

On se retrouve aujourd’hui pour parler de la nouvelle romance de noël d’Anna Wendell que j’ai eu la chance de lire en service presse.

Lorsque j’ai commencé ce livre, je n’avais pas relu le résumé et du coup, j’ai été très surprise.

En effet, je m’attendais à une romance doudou comme la plupart des romances de noël mais en fait, c’est bien plus que ça.

Mais également dans une histoire dont le suspense m’a tenu en haleine tout du long.

On plonge dans la forêt de brocéliande et dans une histoire magique. Céleste vit dans cette forêt entourée de ses animaux, au contact de la nature, en la respectant et avec une intuition incroyable.

Elle a toujours su que cet homme débarquerait dans sa vie et qu’ils vivraient quelque chose de merveilleux. Elle ne savait juste pas quand.

Une vraie belle histoire, ni trop longue, ni trop courte et qui m’a faite rêver. Et puis, tellement bien écrite.

Note : 5 sur 5.

« La vie rêvée des chaussettes orphelines » de Marie Vareille

Résumé:

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Marie Vareille
  • Maison d’édition: Les éditions Charleston
  • Genre: Feel-good, women fiction, contemporain (franchement je n’arrive pas à le classer)
  • Nombre de pages: 485
  • Date de sortie: Mai 2020

De la même auteure: « Je peux très bien me passer de toi » de Marie Vareille « Ma vie, mon ex et autres calamités » de Marie Vareille

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler du livre de Marie Vareille dont tout le monde me parle depuis sa sortie en grand format en juin 2019; La vie rêvée des chaussettes orphelines.

Vous me direz, j’ai attendu sa sortie en format poche et je ne sais vraiment pas comment j’ai fait pour ne pas céder à la tentation, la pression de celles pour qui ce livre est un coup de coeur. Un vrai mystère.

Je ne sais pas vraiment par où commencer, ni si mon article sera très logique mais j’ai toujours du mal à parler des livres que j’ai adoré. Je trouve que c’est plus simple de dire ce qui ne va pas que ce qui me plait.

Déjà, j’ai comme toujours lorsque c’est le cas aimé qu’il y ai une alternance de points de vue dans les chapitres. On alterne ici entre le journal d’Alice (enfant/ado) et sa vie actuelle.

J’ai un amour infini pour Alice mais également pour les autres personnages qui sont tous assez géniaux, de manières bien différentes.

J’ai adoré le concept de vouloir rassembler les chaussettes orphelines et le pourquoi de cette démarche.

J’ai trouvé l’histoire et l’évolution d’Alice magnifique. Même si au départ nous ne savons pas exactement pourquoi, la vie d’Alice est compliquée et elle débarque à Paris pour « tourner la page ».

Son histoire est remplie d’émotions et malgré ses problèmes, elle tente de réapprendre à vivre, à s’ouvrir aux autres et c’est intense à lire. C’est une histoire qui nous remue, qui nous chamboule. Je dirais même que j’ai été choquée par son histoire.

La romantique que je suis à aimé la douceur de la romance dans ce livre.

C’est donc un coup de coeur et je vous invite à lire ce sublime roman de la douce et gentille Marie Vareille.

Note : 5 sur 5.

« À bout de souffle » de Georgia Lyn Hunter

Photo provisoire

Résumé:

Lorsque le conte de fées auquel on croit s’écroule, il ne reste plus qu’un grand vide…

C’est du moins ce que je pensais, jusqu’à ce que Mister Problème, un superbe spécimen au corps très sexy, au sourire ravageur – promesse d’un plaisir charnel indescriptible –, atterrisse sur le pas de ma porte. Bien que mon corps me trahisse et que je sois irrésistiblement attirée par lui, j’ai beaucoup trop souffert pour oser réessayer. D’ailleurs, Max Meade-Sinclair est le meilleur ami de ma petite sœur, et donc, totalement interdit.

Les manières froides et dédaigneuses d’Ila Logan m’attirent et sont un défi pour moi dès les premières minutes de notre rencontre. Ce que je veux, je l’obtiens généralement. Alors, un petit détail comme l’âge ne va pas m’arrêter ; ni les hommes qui disparaissent dans cette pièce retirée de son appartement. Toutefois, elle se révèle être un adversaire difficile et me fait craquer un peu plus chaque jour.

Cette jeune femme impétueuse est à moi, mais si je veux gagner son cœur, je dois lui révéler qui je suis vraiment et lui montrer que sous ma façade de dragueur bagarreur existe un mec qui irait jusqu’au bout du monde pour la rendre heureuse.

Mais survivre à mon lourd passé risque de détruire le lien fragile qui se développe entre nous…

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Georgia Lyn Hunter
  • Maison d’édition: Les éditions Cyplog
  • Collection: Bliss
  • Genre: New adult contemporain
  • Nombre de pages: 396
  • Date de sortie: 28 octobre 2020

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un service presse que j’ai reçu via mon partenariat avec les éditions Cyplog et franchement encore une sublime découverte.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre qui est le premier de la saga « Players to men ». C’est une saga mais les autres (je ne sais pas combien il y en a) seront des tomes compagnons.

Dans ce livre nous faisons la connaissance de Max qui fête contre son gré son anniversaire et son retour d’un voyage au Pérou. Voyage qu’il a fait pour échapper à des événements traumatiques et à son père.

Max va alors se sauver de la fête et demander à son amie Ray de l’héberger ce qu’elle va accepter avec plaisir à la condition qu’il foute la paix à sa soeur avec laquelle elle vit en collocation car celle-ci sort d’une longue relation qui évidemment s’est mal terminée.

Ila est une artiste qui va taper dans l’oeil de Max au premier coup d’oeil. Et quand Max a une idée en tête, il ne l’a pas autre part lol.

J’ai adoré ce livre!

Je suis tombée amoureuse de Max après le premier chapitre (dans ma tête, Max est Charlie Hunnam) et il m’a fallu à peine moins de temps pour être sous le charme d’lla.

Les personnage qu’ils soient principaux ou secondaires sont parfaits ou plutôt parfaitement imparfaits. Ils ont tous des failles et ça les rend très attachants.

J’ai hâte de lire les autres tomes car je me suis déjà attachée à plusieurs personnages et j’ai envie, besoin d’en savoir plus sur eux.

On est clairement dans une slow burn romance mais il y a également tout un côté psychologique, suspense dans cette histoire mais je ne vais pas vous en dévoiler plus pour ne pas vous gâcher le plaisir.

Mais sachez que j’ai été émue, j’ai eu peur, j’ai ri et j’ai été surprise.

J’ai tellement aimé ce livre que j’ai foncé dès l’ouverture des précommandes et là j’attends que mes bébés arrivent (car oui j’en ai commandé deux). Et je crois franchement que je vais le relire en lecture commune d’ici la fin de l’année.

Note : 5 sur 5.

Et puis, on en parle de la beauté de cette couverture.

« Clouds » réalisé par Justin Baldoni

Synopsis:

Zach Sobiech, un adolescent de 17 ans doué pour la musique, est atteint d’un cancer des os (ostéosarcome). Élève en terminale, il déborde de vie et de projets. Mais lorsqu’il apprend que son cancer est généralisé, il décide avec sa meilleure amie Sammy – qui compose avec lui – de profiter au maximum du peu de temps qu’il lui reste. Grâce à leur professeur M. Weaver, Zach et Sammy parviennent à signer un contrat avec une maison de disques. Accompagné de sa petite amie Amy et de ses parents Rob et Laura, Zach va vivre d’intenses moments où l’amitié et l’amour se conjuguent au son de la force évocatrice de la musique.

Carte d’identité du film:

  • Réalisateur: Justin Baldoni
  • Acteurs principaux: Fin Argus, Sabrina Carpenter, Madison Iseman, Neve Campbell, Tom Everett Scott,…
  • Genre: Biopic, drame
  • Durée: 121 minutes
  • Date de sortie: 16 octobre 2020 (sur Disney+)

Mon avis:

Hello les cocottes, j’espère que vous allez bien? On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un film adapté du livre « Fly a little higher: How God answered a mom’s small prayer in a big way » de Laura Sobiech.

En 2013, Justin Baldoni (Rafael dans Jane the Virgin) réalise un documentaire (My last days) sur des personnes en fin de vie qui réalisent des choses importantes. Et durant les tournages, il rencontre Zach Sobiech et est ému comme le reste de l’Amérique par son histoire et sa musique.

Un an après la mort de Zach, sa mère, Laura publie son livre et Justin lui demande l’autorisation de raconter l’histoire de son fils sur grand écran. Evidemment, la pandémie touche également le film qui sortira finalement uniquement sur la plateforme Disney+.

C’est le second long métrage de Justin Baldoni et jusqu’ici, il réussi un sans faute avec moi. En effet, c’est à lui que l’on doit le sublime film Five Feet Apart qui m’avait tiré un torrent de larmes et pour lequel Kim me maudit encore à ce jour.

Ce film traite à nouveau du cancer chez l’enfant et est donc, au vu du sujet triste mais sincèrement pas tant que ça. Et je me marre en écrivant ça car j’ai pleuré et Kim va, comme j’aime le dire: chialer sa vie.

Mais ce n’est pas qu’un Xième film romantique sur un jeune mourant, mais c’est surtout un film sur la poursuite de ses rêves et qui essaie de nous faire passer le message suivant: N’attendez pas de savoir que vous allez mourir pour réaliser vos rêves.

La musique a bien entendu une place importante dans le film et j’ai vraiment eu un coup de coeur pour cette bande-originale que j’écoute en écrivant mon avis.

J’ai vraiment trouvé le casting parfait! Je ne connaissais pas Fin Argus (Steffan de son vrai prénom) mais il m’a bluffé et puis il chante divinement bien.

J’ai à nouveau aimé Sabrina Carpenter, vue il y a peu dans Work it et Neve Campbell est géniale, c’est vraiment dommage qu’on ne la voit pas plus et qu’elle reste à jamais dans l’esprit des gens Sidney Prescott notre super survivante de Scream.

Ce film a vraiment été un coup de coeur et je vous le recommande chaudement. N’hésitez pas à venir vers moi si vous souhaitez en discuter.

Note : 5 sur 5.

Je vous laisse avec le titre « Clouds » interprété par Fin Argus et Sabrina Carpenter.

Et puis quel plaisir de pouvoir revoir et réentendre Jason Mraz grâce à ce film, présence logique lorsque l’on regarde ça:

After Chapitre 2 (After We Collided)

Synopsis:

Tessa (Josephine Langford) et Hardin (Hero Fiennes-Tiffin) se remettent douloureusement de leur rupture. Tandis qu’Hardin retombe dans ses mauvaises habitudes, Tessa, plus sûre d’elle que jamais, décroche le stage de ses rêves dans une maison d’édition. Elle attire rapidement l’attention de son collègue Trevor (Dylan Sprouse) : intelligent, beau et responsable. Mais malgré ses efforts, elle n’arrive pas oublier Hardin Scott. Leur passion est impossible à éteindre. Tessa et Hardin tentent de recoller les morceaux de leur relation, mais de nouveaux obstacles se mettent en travers de leur histoire. Leur amour parviendra-t-il à surmonter le passé ? 

Carte d’identité du film:

  • Réalisateur: Roger Kumble
  • Acteurs principaux: Hero Fiennes-Tiffin, Josephine Langford, Dylan Sprouse, Candice King, …
  • Genre: Romance, drame
  • Durée: 105 minutes
  • Date de sortie belge: 14 octobre 2020

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler du second film adapté de la saga littéraire à succès d’Anna Todd; After.

J’ai pu voir ce film en avance durant un marathon after dans mon cinéma et même si j’aurais préféré les voir en VO, j’ai apprécié de revoir le premier film que je n’avais plus revu depuis sa sortie en 2019.

Je vous remets d’ailleurs mon avis sur ce premier volet: After chapitre 1

Pour ce second volet, on change de réalisateur, et où Anna Todd a travaillé sur le scénario. Du coup, oh magie, le film est beaucoup plus fidèle au livre.

En les voyant consécutivement on se rend vraiment compte des changements. On passe d’un film gentillet à quelque chose de plus chaud, de plus mature où Hardin a ses fameuses explosions de colère, où il me fait mal au coeur, où Tessa est plus libérée et plus sure d’elle.

Bref, un film un cran au dessus (même si j’avais aimé le premier).

Note : 4 sur 5.

Quelques changements côté casting ont été fait pour les rôles de Ken Scott et de Karen notamment… Et pour le prochain on va encore avoir beaucoup de changements: Ken, Kim, Vance, Landon,…

Pour la France, j’espère qu’un distributeur finira par vous le sortir en salles.

De nouveau, on a droit à une super bande-originale et l’alchimie entre Hero et Josephine est tellement chouette.

« Un noël chat-leureux »de Mary Ann P. Mikael

Résumé:

Mais pourquoi avait-elle dit oui ? Laura accepte d’écrire une chanson pour le calendrier de l’avent du journal pour lequel elle est travaille. Mais rien ne vient. Essayant de trouver l’inspiration, elle passe ses journées à fixer son écran d’ordinateur assise à la même table du café où elle vient tous les jours. Quand soudain, elle percute Alice. Un café renversé, un manteau taché et une rencontre qui s’annonce inoubliable. Les fêtes de fin d’année qui s’annonçaient catastrophiques commencent à prendre un nouveau tournant. Laura découvre Alice et sa passion pour les animaux, son rire merveilleux, ses yeux magnifiques… Serait-ce le coup de foudre digne d’un téléfilm de Noël ?

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Mary Ann P. Mikael
  • Maison d’édition: Bookmark
  • Collection: Romance d’hiver
  • Genre: F/F
  • Nombre de pages: 144
  • Date de sortie: Novembre 2019

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler à nouveau d’une romance d’hiver.

Le livre est assez court mais dans ce genre « romances de noël » cela ne me dérange pas du tout.

Dans celle-ci nous suivons l’histoire de Laura et d’Alice. Et nous nous concentrons en réalité sur les débuts, de leur rencontre à leur mise en couple et j’ai apprécié que l’on aille du coup pas trop vite en besogne.

On a pris le temps de découvrir ces deux femmes et de les voir apprendre à se connaître, tomber sous le charme l’une de l’autre.

J’ai adoré que les animaux et principalement les chats soient au centre de cette histoire, que l’on parle de la responsabilité qu’est un animal et de l’abandon de ceux-ci.

C’est une romance toute douce à lire autour d’un café (beurk) ou d’un chocolat chaud double chantilly.

Note : 3.5 sur 5.

« Le monde d’Elianor – chapitre 1 » de Liah Waureel

Résumé:

Élianor est une jeune fille ombrageuse et seule. Sa vie change lorsqu’elle découvre qu’elle est l’un des Gardiens du Sceau de l’Entre-Deux-Monde : un Sceau qui empêche le commun des mortels de connaître l’existence de la Réalité. Les humains n’étant pas assez évolués, trop violents, il a été décidé, en des temps lointains, de la camoufler afin d’éviter la disparition de certains peuples. Elle entame alors un long apprentissage : gérer ce puissant pouvoir.

Une lourde responsabilité.

Soutenue par la Guilde des Gardiens, Élianor commence à découvrir ses ennemis et débute une aventure qui lui ouvrira les portes de la Vérité sur ce Monde, mais aussi, sur de terribles secrets.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Liah Waureel
  • Maison d’édition: Les éditions Cyplog
  • Collection: Bliss
  • Genre: Fantastique/paranormal
  • Nombre de pages: 246
  • Date de sortie: 26 mai 2017

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler d’un service-presse que j’ai reçu via mon partenariat avec les éditions cyplog.

Il s’agit du premier tome d’une saga qui compte à ce jour 4 tomes mais il se pourrait bien qu’un nouveau tome soit prévu en 2021…

Cette saga est écrite par Liah Waureel mais certains d’entre vous la connaissent peut-être sous son autre pseudonyme; Anna Wendel.

J’ai eu la chance de la rencontrer en salon et sachez qu’elle est adorable et je suis ravie d’avoir pu plonger dans l’univers d’Elianor car il me tentait depuis un moment maintenant.

Entrons enfin dans le vif du sujet; le livre.

Nous suivons donc Elianor, une jeune femme de 17 ans qui a perdu sa mère lorsqu’elle était plus jeune et qui vit donc seule avec son père, un homme qui la tient à distance, Henri et Estelle qui sont un peu le couple de serviteurs au domaine et Aleksi leur fils.

Elianor préfère la solitude mais a malgré tout une meilleure amie, Anna, une fille qui est tout son opposé. Elle est amicale, souriante, pipelette,…

Du jour au lendemain le monde d’Elianor est bouleversé lorsqu’elle est attaquée dans le parc du domaine.

Elle va se retrouver à Yparis et découvrir que le monde qu’elle a toujours connu n’est pas le seul, que les créatures qu’elle pensait jusque là imaginaires, mythologiques sont en fait une réalité. Mais une réalité cachée aux yeux des Hommes.

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir cet univers riche que nous offre Liah Waureel. La plume est vraiment très agréable et le livre se dévore très facilement.

J’ai aimé ce lieu d’apprentissage qui m’a fait pensé un chouia au lieu où sont entrainé les fils des Dieux dans les films « Percy Jackson » (je n’ai pas lu les livres sorry).

L’histoire est riche en rebondissement et j’ai hâte de lire le chapitre/tome 2 le mois prochain.

Côté romance, ce livre nous laisse entrevoir plusieurs possibilité pour la suite mais ça n’est pas ce qui a importé pour moi dans ce livre.

C’est vraiment la découverte de ce nouveau monde et l’apprentissage de ses nouvelles capacités.

J’ai aussi adoré le fait que l’énergie vient de la nature et qu’il faut la respecter.

Note : 4 sur 5.

Et à nouveau les couvertures des livres sont juste magnifiques.

Bilan du mois de septembre

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour faire le bilan du mois écoulé. Niveau lecture, pour la première fois, j’avais sorti une pile à lire mensuelle et hormis un service presse qui n’est pas encore arrivé, j’ai lu l’ensemble de cette PAL et j’ai donc réitéré pour octobre.

Du côté du cinéma, le bilan n’est pas folichon car les sorties ne le sont pas…

Mes lectures:

Et bien franchement, je n’ai fait que des super bonnes lectures voir des coups de coeur.

Mes films vus au cinéma:

De nouveau ma meilleure séance du mois est Tenet et s’il n’y avait que moi, j’irais le voir toutes les semaines.

The Secret: Dare to Dream

Synopsis:

Miranda Wells est une jeune veuve devant élever seule ses 3 enfants. Mais l’arrivée de Bray Johnson, un homme mystérieux, va redonner de l’élan à cette famille.

Carte d’identité du film:

  • Réalisateur: Andy Tennant
  • Acteurs principaux: Katie Holmes, Josh Lucas, Jerry O’Connell,…
  • Genre: Drame romantique
  • Durée: 107 minutes
  • Sortie belge: 23 septembre 2020

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve pour un article ciné et je n’ai qu’une chose à dire: MERCI.

Merci de nous offrir une vraie romance au cinéma, ça n’était plus arrivé depuis longtemps.

Ce film est « adapté » d’un livre, je mets ça entre guillemets car c’est un livre de développement personnel.

Nous suivons Miranda Wells (Katie Holmes), jeune veuve et ses trois enfants. Pour une raison mystérieuse Bray Johnsson (Josh Lucas) débarque dans la vie de cette famille et va leur montrer une nouvelle manière de voir la vie notamment en les aidant.

J’ai vraiment passé un excellent moment devant ce film qui fait du bien au moral.

Alors, même si je suis d’accord avec le fait qu’il faut positiver, c’est bien beau de croire que si on veut quelque chose, ça arrivera…

La romance est progressive et inclus les enfants, chose indispensable d’après moi.

Je pense que c’est le genre de film qui fait du bien au moral et que je reverrai avec plaisir. Et puis quelle joie de revoir Katie sur grand écran et Josh…

Note : 4 sur 5.

« Petite annonce, téléfilms, & toi » de Fanny André

Résumé:

« Cherche partenaire pour un marathon de films de Noël! De Miracle sur la 34e rue à Love Actually, venez passer 24h dans le monde des rom-coms à flocons! Je fournis des cookies, du chocolat chaud, mais tu peux amener des chamallows à mettre dedans. Marathon prévu pour le 23! Si ça t’intéresse, merci de répondre par MP. »

En passant cette annonce, Red ne s’attend à aucune réponse. pourtant, quelqu’un semble intéressé. Pour Red, Vyi23 ou une autre, c’est pareil. Il ne veut juste pas être seul pour ce jour particulier. Alors quand il tombe nez à nez avec Ivy, son crash sur le campus, hétéro et donc totalement out of zone, il sait que cette journée va être compliquée. Surtout que tout se ligue contre lui, de la neige aux Oreo, en passant par Hugh Grant dansant dans le couloirs… ce marathon s’annonce exceptionnel.

Carte d’identité du livre:

  • Auteure: Fanny André
  • Maison d’édition: MxM Bookmark
  • Collection: Romance d’hiver
  • Genre: M/M de Noël
  • Nombre de pages: 146
  • Date de sortie: Décembre 2019

Mon avis:

Hello les cocottes on se retrouve aujourd’hui pour parler de ma première lecture de Noël de l’année LOL.

J’avais acheté cette romance l’an dernier lors du festival du livre romantique à Dunkerque et je ne regrette pas du tout cet achat.

C’est une jolie lecture doudou pour l’hiver, vous savez ces lectures à lire sous un plaid avec un chocolat chaud ou un thé?

Il s’agit donc d’une romance M/M qui pour ceux qui l’ignorent est une romance entre deux garçons. Pour celles et ceux qui ont peur de se lancer dans le genre, cette romance-ci est parfaite car elle est super soft (rien de plus « chaud » que des baisers enflammés).

En lisant cette histoire, j’avais vraiment l’impression d’être devant une rom-com de l’après-midi et c’est génial parce que j’adore ça.

En plus, l’auteure à les mêmes références niveau films de Noël que moi.

Et à nouveau, la beauté de l’objet livre me laisse rêveuse… Les détails dans la mise en page sont juste magnifiques.

Ce livre est assez court et c’est parfait pour ce style, ni trop long, ni trop court.

Note : 4 sur 5.